Tokyo - Conseils et bonnes adresses kawaii

6/12/2017


Hello ! J'avais envie de revenir en détails sur quelques nouvelles adresses à Tokyo, en me concentrant cette fois sur les lieux kawaii, qui viennent ainsi compléter mon premier city guide, rédigé en avril 2016. Pour tout ce qui concerne les aspects pratiques de la vie au Japon, je vous invite à vous référer au premier article, même si je vais ici revenir sur l'essentiel. Mais je souhaite ici donner quelques nouveaux spots, ou éventuellement compléter mes préférés avec des photos de cette année ! Attendez-vous à trouver ici de la food kawaii à foison ! Barbapapa arc-en-ciel, cake pops animaux, donuts oversized, et gâteaux Totoro sont au programme ! 

Notre second voyage au Japon a donc eu lieu en mai 2017. Après avoir choisi la saison des sakura ("hanami") la première fois (fin mars - début avril), nous avons cette fois-ci opté pour le beau temps de mai, évitant la première semaine (c'est la Golden Week, le moment où les Japonais prennent leurs vacances, donc tout est très cher à ce moment là), et juste avant la saison des pluie (en juin). Mi-mai nous semblait donc être une période idéale, et c'est effectivement l'impression que ça m'a fait ! Il fait très bon, voir chaud (on a atteint les 30° parfois), donc pas besoin de s'embarrasser d'un manteau, et une seule journée de pluie à déplorer sur deux semaines de voyage ! 







Aller et venir à Tokyo (budget, transports, et détails pratiques) 

Nous avons eu une grande chance cette fois-ci : un partenariat avec l'agence Vivre Le Japon, chez qui nous avions acheté nos Rail Pass et nos Pocket WiFi lors notre premier voyage, et que nous vous avions déjà recommandé. Pour nous remercier, l'agence nous a gracieusement invité à séjourner 3 nuits dans son appartement Nagame (je vais y revenir), et nous a offert nos Rail Pass. Encore une fois, nous avons commandé nos Pocket Wifi chez eux, en en prenant cette fois un chacun, pour les jours où nous serions séparés. Il faut compter environ 70€ le Pocket Wifi pour 2 semaines. Les tarifs varient en fonction de la durée, c'est environ 35€ pour la semaine. Je ne peux que vous recommander de vous munir d'un de ces boitiers, qui vous attendra à votre arrivée à l'aéroport ou bien à votre premier hôtel. Disposer d'une connexion internet me parait indispensable, vu que la 4G couterait bien trop cher à utiliser là bas, et que Free ne propose pas de forfait pour ce pays. Pouvoir se servir de Google Map, Mapstr, ou Google Translate (ou tout simplement d'Instagram, soyons honnête !) est pour moi indispensable ! Et on a eu beau être connecté quasi non stop, on n'a que très rarement vidé la batterie du boitier, et on n'a jamais atteint la limite en datas. 

Nous avons passé une semaine à Tokyo, puis 5 jours à Osaka (avec une journée à Nara et une journée à Ashiya et Kobe), puis nous sommes revenus 4 jours sur Tokyo. Nous avons donc utilisé nos Japan Rail Pass (7 jours) pour faire ces voyages. Ce pass (disponible seulement pour les étrangers) s'achète impérativement à l'avance (dans notre cas, les deux fois nous l'avons pris chez Vivre Le Japon) et s'active au Japon. Il permet de voyager en train, en Shinkansen et sur les lignes JR, gratuitement, pendant une durée déterminée. Si vous prévoyez un voyage au Japon, dans plusieurs villes, n'oubliez donc pas de vous munir d'un JR Pass ! Il vous en coutera 222€ pour la semaine. Ca parait onéreux, mais sachez qu'au Japon, prendre le train coûte très cher. La qualité du service explique les tarifs élevés (prendre le Shinkansen est un vrai bonheur !) Un aller-retour en shinkansen pour Kyoto ou Osaka depuis Tokyo vous coûtera environ 230€, votre pass sera donc rentabilisé au bout d'un seul voyage interne. Sachant que vous pouvez ensuite l'utiliser sur les lignes JR à Tokyo (comme la Yamanote line par exemple), puis pour d'autres voyages internes (vers Kamakura ou Nikko, ou bien d'autres villes encore), je vous conseille très vivement d'investir dans ce Pass. Il vous permettra au final de faire des économies ! 

Nous avons encore une fois choisi Haneda comme aéroport pour l'aller et le retour. C'était un vol direct avec Japan Airlines (JAL) en environ 12h. Encore une fois, rien à critiquer chez JAL. Les repas sont corrects, le siège plutôt confort et avec un peu de place pour les jambes (en économie), un écran incrusté dans le siège de devant avec un bon catalogue de films et séries... 800€ A/R en s'y prenant 6 mois à l'avance. Vous pouvez trouver moins cher avec escale ou éventuellement sur d'autres périodes, ou peut-être en vous y prenant encore plus à l'avance. Mais je doute qu'on puisse descendre beaucoup en dessous de 600€ A/R ;) 

J'avais gardé nos cartes Suica (trop mignonnes pour être jetées), achetées à Tokyo lors de notre premier voyage. Nous avons donc pu les recharger tout simplement une fois arrivé et nous en servir. La Suica et la Pasmo (je ne vois pas de différence d'utilisation entre les deux) permettent de voyager en métro à Tokyo ainsi que dans toutes les grandes villes japonaises. Vous pouvez aussi par exemple les utiliser au distributeur de boisson pour ne pas avoir à sortir de monnaie (pratique !) Si vous ne voulez pas galérer, vous pouvez commander votre Pasmo prépayée avant de partir, histoire d'être opérationnel dès Haneda ! 



Se loger à Tokyo - vivre comme un Tokyoïte avec un appartement traditionnel 

 

Comme je le disais, Vivre le Japon nous a offert 3 nuits dans un véritable appartement Japonais. Un Travel Angel vous prend en charge depuis la France (par e-mail), avec des détails pratiques pour arriver à bon port sans vous perdre (avec plan à la clé), puis vous accueille dès votre arrivée pour vous remettre les clés, vous expliquer le fonctionnement des divers appareils (c'est très utile, vu que tout est toujours écrit en hiragana ou katakana, ou au mieux en romanji, mais ça reste du japonais !), et même vous faire visiter votre nouveau quartier et vous donner des bonnes adresses ! Nous avons énormément apprécié cet accueil rassurant et chaleureux. Après 12h d'avion et arrivé dans une ville ou tout nous est étranger, c'est très rassurant d'être pris en charge. Vu que c'était notre second voyage, nous étions déjà plus aguerris, mais avec la fatigue du vol et le stress qui va avec, c'était le top. Tous les Travel Angel vivent sur place depuis longtemps et parlent bien sûr Japonais, donc ils peuvent réellement vous aider à résoudre n'importe lequel de vos problèmes ou répondre à vos questions. 

En plus de ça, quel plaisir de vivre quelques jours dans un véritable appartement japonais ! Même si à Tokyo les espaces de vie sont petits (c'est la mégalopole la plus peuplée du monde, donc il faut bien que chacun ai sa place), ça reste toujours beaucoup plus grand qu'une chambre d'hôtel, croyez moi ! Nous avons pu nous rendre compte, en 2 voyages, que les chambres d'hôtel y sont réellement petites, voir minuscules. Une fois, je n'avais même pas la place d'ouvrir ma valise... l'espace de l'appartement Nagame était donc une bouffée d'oxygène ! On disposait d'une salle à manger-cuisine, d'un salon, d'une salle de bain et de toilettes séparées, d'une chambre, et - bonheur - d'un balcon avec une vue imprenable sur Ikebukuro. Quel plaisir cette vue ! C'était génial aussi de pouvoir faire nos petites courses au Konbini d'en bas et de cuisiner nos trouvailles (avec parfois quelques déconvenues - vous vous rappelez de la sauce à l'ail alors que nous pensions avoir acheté de la sauce Gyoza ?). Se faire à manger est plus rentable que d'aller au restaurant, car là bas, acheter des gyozas, des brochettes ou même des sushis au supermarché ne coute vraiment pas cher du tout. 

L'appart' était situé dans le quartier d'Ikebukuro, au nord-ouest de Tokyo, à même pas 10 minutes à pied de la gare. Nous ne l'avions pas du tout visité la première fois. Nous avons adoré découvrir cet endroit très vivant mais peu touristique, urbain mais calme vu de notre balcon au 8e étage ! 

Parlons prix ! La Maison Nagame se loue à partir de 101€ la nuit pour 2 personnes. Si l'on compare avec les autres chambres d'hôtel que nous avons loué, et bien on tombe à peu près dans les même prix (on en a loué pour entre 80€ et 100€ la nuit, car nous voulions toujours avoir une salle de bain privée). Si on considère la surface, et le fait de pouvoir vous faire à manger pour très peu cher, alors évidemment la Maison Nagame est une très bonne option, probablement plus rentable qu'une chambre d'hôtel. Considérez donc cette option si vous êtes deux, et considérez la absolument si vous êtes 3 ou plus : la personne supplémentaire ne coûte que 16€ de plus par nuit ! (Dans notre appart', on pouvait loger 4 personnes car le canapé du salon était dépliant). Une excellente option pour les familles donc ! A savoir que Vivre le Japon a plusieurs appartements disponibles à Tokyo ;) 









Visiter Tokyo - mes bonnes adresses kawaii !

Evidemment, nous sommes repassés par beaucoup de nos endroits préférés. Impossible de résister à l'appel de Shibuya, de Ginza, de Hamarikyu... et pourquoi se priver ? Mon plaisir est aussi de revenir à mes endroits chéris, pour renforcer mes souvenirs ! Pour des idées de choses à faire, je vous renvoie donc également faire un tour du côté de mon premier article. Si vous y ajoutez celui là, vous aurez pleins d'idées pour votre visite de Tokyo ! 


Hama Rikyu Gyoen 


Avec le décalage horaire, nous nous sommes réveillés le premier jour vers 5h du matin. Le temps de nous préparer tranquillement, et direction le Tsukiji Market, pour manger les meilleurs sushis du monde (rien que ça). Non, manger du poisson cru au petit dej' ne nous fait pas peur. Mon second voyage en terres Nipponnes a d'ailleurs achevé de révolutionner mes habitudes alimentaires. A mon réveil, je ne voulais plus que des Onigiri ou des sushi... je me suis depuis remise aux céréales (faute de bon sushi abordables dans ma banlieue parisienne !), mais ça n'est pas de gaieté de coeur ! 

Une fois le ventre plein, nous sommes allés nous détendre au parc Hama Rikyu, qui est un de mes favoris à Tokyo. Le contraste entre la sérénité de ce parc et l'urbanisme de Ginza est saisissant ! 





Shibuya - Harajuku - Omotesando


Evidemment, impossible pour moi de ne pas vous parler de Shibuya. Le combo Omotesando-Shibuya-Harajuku est irrésistible ! C'est le point de rendez-vous de toute la jeunesse Tokyoïte, ça grouille de looks branchés, d'écrans publicitaires où toutes les bande-son se mélangent, de vendeurs ultra lookés qui hurlent (moins les vêtements sont chers, plus les vendeurs hurlent forts), et de nourriture kawaii. Imaginez un peu l'ambiance ! Mention spéciale pour Takeshita Dori, une ruelle hallucinante, blindée de jeunes filles à la recherche de l'accessoire mignon ou du gouter kawaii. C'est là que j'ai acheté une barbapapa arc-en-ciel et des cake pops animaux, aussi là que j'ai déniché des gadgets pour mon portable ou des accessoires mignons pour mes cheveux, sans parler des dépenses que j'ai faite en maquillage (plus ou moins convainquant).  

Je passe aussi dès que je peux au Shibuya Crossing, ce fameux dédale de passage piétons (en horizontal, vertical et diagonal, quand même), où je pleure de bonheur à chaque fois. Je crois même avoir enfin compris ce qui me touchait tant dans ce lieu apparemment banal, en dehors de l'attente considérable que j'en avais depuis mes 15 ans. Comme je l'ai dit, il y a des écrans publicitaires, parfois situé très haut sur les immeubles. De chaque écran émane du son, souvent une voix de jeune femme japonaise, probablement en train de vanter les mérites d'un produit. Cette voix venue d'en haut produit sur moi un effet divin, une impression céleste, qui confère au lieu un caractère sacré ! Oui oui, j'ai bien écrit ça ! Mais avant de vous moquer, rappelez-vous que de fouler le sol de Shibuya était mon rêve depuis le début de mon adolescence, c'est pas rien quand même ! 








Voici deux adresses de cafés assez insolites, que vous retrouverez (ainsi que toutes mes autres adresses) sur ma carte Mapstr (ajoutez-moi avec mon pseudo Slanelle) : tout d'abord, le Hedgehog Café HARRY. Ok, on n'est pas très fiers d'avoir craqué. On avait tenu bon la première fois en évitant de justesse les Owl Cafés, mais là impossible de résister aux hérissons. Et on regrette un peu. On aime les animaux, et on préfère largement les voir en liberté comme les biches à Nara. Ces pauvres petites bêtes piquantes nous ont paru plutôt stressées, et toutes n'étaient donc pas d'humeur a être portées ou caressées. Ca paraissait pourtant évident, mais on a quand même tenu à vérifier par nous même. On ne le refera plus ! 




Le Café Reissue 


Chez Reissue, vous pouvez commander un café sur mesure, en latte art. Trop tentant ! On n'a pas résisté à demander nos animaux de compagnie ! Moi qui ne boit pas de café, j'ai pu avoir mon chat sur un chocolat, c'était parfait ! La ressemblance n'est pas frappante, mais c'est très chouette quand même ! Et bien sûr, mon chocolat était très bon ! Il faut compter une dizaine d'euros pour le latte art 3D, c'est un peu moins cher si vous prenez votre café sur mesure en 2D (mais un peu moins drôle)










King George 


J'avais envie d'y manger depuis si longtemps ! Je n'ai pas été déçue ! Les sandwichs sont ENORMES ! Et le mien (poulet sauce miel-moutarde) était un délice absolu ! 


 Asakusa 


On adore ce quartier plus calme et traditionnel. Pour toutes les infos et plus de photos sur Asakusa, rendez-vous sur mon premier article ;)



Naka-Meguro 

En plus d'être un quartier ultra sympa (particulièrement à Hanami, avec les cerisiers tombant sur le fleuve), Nara-Meguro est un nid à petites adresses sympa. Entre fringues vintage et petits cafés cosy, il y a de quoi faire ! J'ai pour ma part envie de vous faire découvrir La Vie A La Campagne, mon coup de coeur absolu du premier voyage (donc forcément, on y retourné cette fois-ci). En bas, un boulanger fais ses merveilles de manière artisanales. Le banana bread embaume la boutique, et donne envie de monter à l'étage, où se cacher un petit restaurant s'inspirant de la vie rustique française. Pensez vieilles chansons frenchies en bande son et croque monsieur ultra gourmands... Vous vous régalerez pour 3 fois rien, et serez peut être contents de faire une pause de poisson cru. 






Si vous continuez un peu plus à l'ouest de Nara-Meguro et que vous vous enfoncez un peu dans Setagaya, alors ne manquez pas le temple Gotokuji, et, si vous êtes fan de Totoro, la boulangerie Shiro-Hige !


Gotokuji temple 


Gotokuji, ou le temple aux Maneki neko ! Il est un peu loin du centre, donc on a pris un taxi pour y aller, depuis Naka-meguro. Je ne regrette pas d'avoir fait le trajet, tant ce temple est surprenant !








Comment résister à ces pâtisseries Totoro fourrées à la crème ? Elles sont aussi mignonnes que bonnes, même s'il est très difficile de se résoudre à croquer dedans ! La mini boutique, Shiro-Hige, est un peu caché dans des petites rues, mais sa terrasse est aussi adorable que ses pâtisseries. 





Ginza 

Ginza, c'est un peu nos Champs Elysées. On y trouve une large avenue, réservée au shopping le dimanche à partir de 12h, quand elle devient piétonne. On y trouve aussi bien Dior que Zara, et si on s'en écarte de quelques rues, on tombe sur le meilleur ramen qu'on ai gouté, ainsi que sur un magasin de jouet où on a pu faire des porte clés animaux avec nos têtes... Chic mais fun, tout le paradoxe de Tokyo...





La Tokyo Tower 


La première fois, nous avions choisi de monter à la Sky Tree. Cette fois-ci, nous avons donc opté pour la Tokyo Tower, qui est un peu le symbole de Tokyo, et qui était là bien avant la Sky Tree. Moins haute et moins moderne, je dois avouer qu'elle m'a moins plu que sa petite soeur. Mais c'est quand même très chouette de voir Tokyo d'en haut ! A deux pas de la tour, vous trouverez un temple, une forêt... encore ce fameux contraste ! 




Pas très loin de la Tokyo Tower, vous trouverez notre adresse de Donuts préférée : Dumbo Doughnuts ! Ces beignets XXL posés sur votre boisson sont un délice absolu ! Faits à la main, moelleux à souhait, et savoureux comme nuls autres ! 






Todoroki 



Sur ce coup là, je me suis un peu éloignée des sentiers battus, et je suis allée découvrir la ballade de Todoroki. Très rapide à parcourir mais très jolie, ça fait du bien un peu de nature !






J'ai même fait un petit saut chez Paris S'éveille, pâtisserie française tenue par un Japonais, qui a aussi Au Chant du Coq à Versailles !

Pour terminer ma journée gourmande, je me suis rendue chez Yakumo Mushipan, spécialiste des petits pains vapeurs, moelleux à souhait ! J'y ai aussi pris cette brioche à l'effigie du petit ours qu'on retrouve sur les bouteilles d'Umeshu ! 



Shinjuku 


Shinjuku est un quartier immanquable pour tester la frénésie de Tokyo. En terme de néons qui clignotent, Shinjuku remporte probablement la palme ! Il y a même un Godzilla en haut d'un immeuble... mais je ne l'ai toujours pas vu ! A la sortie de la station, vous pouvez déguster des viennoiseries et autres petits délices salés chez Joel Robuchon. Quand je dis délice, je pèse mes mots ! Emportez-les pour les manger à Shinjuku Gyoen, un très beau parc à toutes les saisons ! 










Pour que ce soit encore plus grandiose, attendez la tombée de la nuit puis rendez-vous au Tokyo Metropolitan Government Building, qui offre un point d'observation gratuit sur la ville, au 45e étage. Etourdissant ! Le plus, c'est qu'il ferme plutôt tard. Nous y sommes allés à 21h un dimanche, et il était bien ouvert ! C'est agréable de prendre de la hauteur, ça permet de se rendre compte de l'immensité de Tokyo, on se sent tout petit. Très Lost in Translation ;)







Nakano et Koenji 


Comme j'ai déjà abordé ce quartier dans cet article, je ne reviens pas dessus ici, mais vous invite à aller le lire ;) Vous y découvrirez une adresse de donut ultra kawaii ! 



Enfin, un ovni dans mes adresses : ces lofts colorés et tout ronds (les Reversible Destiny Lofts) à Mitaka. Le lieu est si petit que ça ne vaut pas franchement le détour, sauf si vous avez prévu d'aller au musée Ghibli, qui se trouve juste avant sur la ligne de train. Auquel cas, faites-y éventuellement un saut ;) 




Toutes mes adresses sont géolocalisées sur ma carte Mapstr. Il vous suffit de télécharger l'application sur votre téléphone et de faire une recherche de pseudo : Slanelle. Vous aurez alors accès à toutes mes bonnes adresses, autant à Paris qu'à Tokyo ou New York, ou bien d'autres pays encore. Le Japon est un pays singulier, et trouver une adresse n'est pas toujours chose aisée avec leur système de numérotage de rue et de quartier. Les japonais eux même s'y perdent parfois ! Donc j'ai placé au mieux tous les spots sur ma carte virtuelle, ce qui me parait vraiment être la solution la plus simple pour vous les transmettre ! 

J'espère que cet article vous aura plu et vous servira pour votre futur voyage ! N'hésitez pas à partager vous aussi des bons spots en commentaire ! Aussi, n'oubliez pas d'aller jeter un oeil à mon premier article, qui vous fournira d'autres astuces et adresses ;) 

You Might Also Like

17 COMMENTAIRES

  1. Super article, très fourni et plein de tips intéressants. Merci beaucoup pour ton travail. :)
    J'en profite pour te dire ici que ça a été un plaisir de suivre vos aventures (presque) en direct en instastory. J'ai beaucoup ri, vous avez une super complicité avec Christophe. :)

    Profite bien de la Corse,

    Gabrielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh merci c'est adorable, ca me fait super plaisir !

      Supprimer
  2. hello !
    toujours un plaisir de lire tes histoires !
    je confirme: le japon: un must go !
    une fois gouté tjs envie d'y retourner !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis contente que tu sois passé par ici, merci :)

      Supprimer
  3. Ça donne envie de voyager ... Plusieurs de tes tenues sont canons ! Je pense notamment à la combi verte, aux sac à dos noir et blanc et aux baskets ailées de la première photo ... je file sur ton Instagram en espérant que tu y as mis les références sinon ... Penses à moi ! ;)
    Merci !!
    Bisette,
    Emmy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. normalement tu trouveras tout sur insta ou bien sur le blog a un moment ou un autre ;)

      Supprimer
  4. Quel long article mais il était top ! Je rêve d'aller au Japon et tu me donne encore plus envie d'y aller, les mini totoros sont trop cute !
    Bisou ma belle
    http://lilouuuu.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hihi oui jai pas reussi a synthétiser ;)

      Supprimer
  5. ton article est super
    vraiment interessant et les photos sont top
    gros gros bisous

    RépondreSupprimer
  6. j'adore!!!!! \(°o°)/ moi qui rêve de voyager au japon j'ai pus m'évader par le biais de ton article et les photos sont magnifique *u*
    arigatô

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je suis contente, ravie que ça t'ai plu ^^

      Supprimer
  7. Sublime photos

    Site internet : www.rockeurparisien.blogspot.fr

    Compte Instagram : jeanmichelcheng

    RépondreSupprimer
  8. Super KAWAII! J'adore ton article ~ les photos en couleurs sont magnifique !
    robe de mariée achat en ligne

    RépondreSupprimer
  9. Supers articles sur ton voyage au Japon, je parcours tout, je note tout, nous partons en octobre pour 3 semaines, hâte de voir les érables rouges et tte la beauté de ce pays incroyable.
    Asi tu eu des difficultés pour te faire comprendre en anglais, ou même pour te repérer en règle générale?
    Merci pour tes récits

    Pascaline.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Pascaline ! Je n'ai jamais eu de problème de communication au Japon. Les japonais sont très avenants, et ils se plient en 4 pour que tout se passe bien, donc il n'y a jamais de problème, que ce soit en Français, en anglais, en japonais, ou en langue des signes ! Et sinon, zéro souci nonplus pour me repérer vu que j'utilise Google Map ;)

      Supprimer

Merci de passer par ici <3

*





Mes City Guides




*