L'enfer, c'est Starbucks

2/15/2011



Oui, l'enfer, c'est Starbucks, et je vais vous expliquer pourquoi. Oh ne concluez pas hâtivement, je vous voie venir bande de filous ! Je vous vois déjà, haussant un sourcil, prêt à vous délecter d'un billet qui casse (avouez, on aime bien ça) Sauf que là, j'aime Starbucks. J'aime, et j'aime pas en même temps. Bah si, c'est possible d'aimer et de ne pas aimer en même temps (prenez la bière par exemple, ou bien les UGG boots)
Starbucks, c'est bien. Une fois qu'on en ressort. Quand on commande son Starbucks, c'est moins bien. Mon père d'ailleurs pourrait fort bien intervenir ici ! Il en a gros sur la pomme de terre, comme on dit, après une sombre histoire d'expresso au Starbucks de St Lazare. Forte de son opinion, et encore plus de la mienne, et surtout parce que je reviens de Starbucks là, j'ai décidé de vous conter mon terrible périple. 








J'allais pour manger mon mets Starbucksien préféré : le cheesecake framboise-chocolat blanc. (Je ne le finis jamais. C'est sournois, parce que la part a l'air petite, dans la vitrine. Donc on envoie des ondes mentales pour que la dame, elle nous donne la plus grosse part. Ça marche à tous les coups - mon mental est surpuissant - on est tout content, mais une fois à la maison, c'est toujours la part qui gagne. Mais bref.) Donc. J'allais entrer dans le Starbucks pour commander ma part de gâteau, quand j'ai dû faire face à des épreuves aussi inattendues qu'insoupçonnées. 



1) La longueur de la queue. (je vous vois venir, sapajou, je parle bien de la taille de la file d'attente). Bon, allez, une fois j'ai fait la queue une heure et demi pour avoir mon Iphone, donc je peux bien patienter dix minutes pour mon cheesecake. 

2) La vitesse sournoise de cette file d'attente. On croit que ca va prendre trois heures, mais non ! Même pas le temps de cogiter ("est-ce que je prends un smoothie fraise avec, ou peut être que je devrais prendre l'espèce de sandwich au saumon là, et le garder pour plus tard...") qu'un caissier vous HURLE DESSUS "C'EST A QUI LAAAAAA ?" Bon moi à chaque fois j'ai envie de répondre "C'EST A MOI LAAAAAA !" mais je sais qu'ils sont susceptibles, au Starbucks, donc je dis rien. Je veux mon cheesecake moi, je suis venue pour ca. Enfin "je dis rien", je dis poliment "c'est à moi". 

3) Là, on me demande ce que je veux. Donc je le dis. On me fait répéter parce qu'au Starbucks faut crier, sinon ma ptite dame on vous entend pas bien. Faut dire, ils sont tellement habitués à gueuler "C'EST A QUI LAAAAAA ?" qu'ils ont perdu trois dixième à chaque oreille depuis qu'ils y bossent. Donc je répète ce que je veux, plus fort. 

4) Quand j'ai réussi à arriver jusque là, à l'étape 4, à chaque fois, je me crois tirée d'affaire. Plus qu'à cracher la monnaie (étape non des moindre, quand on voit le prix du Cheesecake - ahem ). Mais non non non ! C'est en fait là que tout commence ! Parce si vous, vous avez réussi à atteindre la caisse, l'information, elle, n'a pas circulé. Donc la caissière, elle a aucune idée de ce que vous venez faire ici (bon, quand même, elle se doute que ca doit avoir un rapport avec un quelconque café ou un pain bagnat - un truc à bouffer quoi - que vous voudriez payer) Il faut savoir qu'au Starbucks, entre le premier vendeur à qui vous dîtes ce que vous voulez, et le deuxième vendeur, auprès de qui vous devez payer, et bien il y a un mur de silence (et pourtant c'est pas faute de l'avoir gueulé, votre commande). Pour peu que vous soyez distrait, préoccupé, ou idiot, et que tous se soit embrouillé dans votre tête, et bien vous êtes mal. Oui parce que là, moi ca allait, j'avais qu'un cheesecake à prendre. Mais quand vous commandez pour votre sœur qui est au toilettes, par exemple, et qu'elle veut un moka supplément caramel, le large, et que vous aviez prévu de prendre aussi une boisson, medium, 3 croissants et un smoothie, là, on arrive moins facilement à la ressortir sa commande. 

5) Si, par miracle, on se rappelle de sa commande, on la dit à la dame. Du coup elle sait combien on lui doit. SAUF QUE, pas facile de lui filer la monnaie, vu le troupeau de teens qui vient là pour la première fois, et qui est émerveillé comme si Barbie chevelure à dos de poney magique était passé juste sous son nez. Moi j'ai juste envie de les pousser, t'as payé, tu te casses, mais non non, c'est mieux de rester à la caisse. Peut être qu'elles veulent juste apprendre le métier en observant de près, en fait, j'en sais rien.

6) Oui, il y a une sixième étape, que ManAa vient de me faire remarquer par commentaire. Figurez-vous qu'il faut dire sa commande UNE TROISIÈME FOIS. Au moment de récupérer son précieux café. Oui oui, parce qu'entre la caissière et la fille qui fait le café, là aussi il y a un mur de silence et de non communication. Moi la prochaine fois, je dis que j'avais commandé le petit expresso, et je pécho la commande de celle qui avait acheté un grand mocaccino !

7) Aava me fait remarquer qu'il faut aussi être super calé en italien pour pouvoir commander son café chez Starbucks. Ah bah oui parce que là bas, il n'y a pas de café "petit", "moyen" ou "grand", comme chez Mcdo. Non, là il y a Tall, Grande, Venti ... Ah merde, pour moi "Tall" ca voulait dire "grand", et par conséquent à chaque fois que j'ai l'impression de commander le café King Size, je me retrouve avec trois gorgées ...


En conclusion : 

J'aimerais me la jouer tous les jours Mary Kate Olsen, nonchalamment affublée d'un café géant (plus gros que ses lunettes de soleil) à chacune de mes sorties. Mais non, ce n'est définitivement pas possible, parfois, je n'ai pas le courage d'entrer chez Starbucks.

Etsy dress turned into a shirt / Zara jeans / H&M pumps

You Might Also Like

49 COMMENTAIRES

  1. J'ai bossé chez Starbucks. Je plussoie.

    See U !

    RépondreSupprimer
  2. Comme je te comprends ^^ en même temps, la ruse, c'est d'être un habitué. Par exemple, mon mec, il vient le matin, et à peine est-il entré qu'une des filles lui crie "un café latte?" et zou, ils préparent tout pour que quand ce soit son tour, ce soit prêt. Eh ouais... Ca c'est la classe. Mais bon, pour les gens du bas monde comme nous, c'est tout de suite moins fun T__T

    Victoria,
    http://www.mangoandsalt.com

    RépondreSupprimer
  3. Pas de Starbuck à Bordeaux. Déménages ?

    Super choupi tenue, tu es ravissante!
    Des bisous.

    RépondreSupprimer
  4. mdr c'est EXACTEMENT CA je n'ai jamais compris pourquoi on passe une commande une premiere fois pour la redire une deuxieme fois a la caisse puis la reredire une troisieme fois au recuperage de boisson hemm o_0 sinonnnnnnnnnnnnn cheesecake framboise chocolat blanc mon preferé aussi ;)))) sauf que je le finis a tous les coups et que je voudrais de plus grosse part (gourmande moi? :))

    RépondreSupprimer
  5. @ ManAa : ah mais oui, voilà, faut la redire une troisième fois !!! Attends, je le rajoute !

    @ chloé : oui, je crois que c'est une obligation pour éviter la tentation !

    RépondreSupprimer
  6. Haha! C'est tellement vrai... Et encore, tu nous épargnes l'attente en rangs d'oignons pour récupérer ladite commande, qui n'est jamais prête quand tu as fini de réexpliquer ce que tu as commandé et payé à a la dame de la caisse... Puis les tours et les détours pour trouver un coin de banquette libre dans ce p*** de strabucks, et bordel mais pourquoi j'ai pas pris à emporter? Ah oui, parce que dehors il fait 5°C... >_<
    Mais en même temps c'est trop miam. Et on est trop masos.

    RépondreSupprimer
  7. Y a pas ça chez moi !!! Mais si j'y mets les pieds un jour, je penserais à toi et je gueulerais d'entrée !! Ouais j'ai une grande gueule moi, genre poissonnière quand je veux !Uu

    Bises,
    Virgo

    RépondreSupprimer
  8. hahaha mais c'est exactement ça !
    du coup quand on a enfin notre gobelet on l'exhibe ( pour dire aux autres : j'ai réussi à passer toutes les épreuves moi !)

    RépondreSupprimer
  9. le plus dur reste encore de s asseoir les jours de pluie (et meme ceux de soleil remarque)

    mon preferé le cinnamon roll

    mais ce qui me fait le plus delirer ce sont leur nom de taille de boisson = n importe quoi !

    RépondreSupprimer
  10. @ Aava : exactement !! Les noms débiles pour les tailles des boissons ! Allez, ca aussi je le rajoute !

    RépondreSupprimer
  11. J'aime bien cette tenue, elle te va bien :)
    A bientôt !

    RépondreSupprimer
  12. Starbucks, c'est aussi ça...
    http://www.slate.fr/story/33915/starbucks

    sinon ton post m'a vraiment fait rire, c'est trop ça!(et j'aime bien tes chaussures ^^)

    RépondreSupprimer
  13. Euh excuse moi je vais poser une question "bête" mais... C'est quoi un pain "bania"?

    RépondreSupprimer
  14. @ Lady Moriarty : alors demain il va falloir que tu me raconte ta terrible expérience la bas !

    @ sopho : ca fait froid dans le dos ! Starbucks, pire que Mcdo ?

    @ Depeches Mode : et bien moi j'aime beaucoup le titre de ton blog ;) ou ton pseudo, quoi !

    @ Virgo : t'as raison, faut gueuler dès le pas de la porte ! Non mais !

    RépondreSupprimer
  15. @ Jsx Toxic Grrls : ah oui, c'est sur que si j'écris bania à la place de bagnat, c'est tout de suite plus dur de s'en faire une image mentale ! http://www.staceysnacksonline.com/2009/01/pan-bagnat.html

    RépondreSupprimer
  16. Mais comme j'applaudis à ce post qui me rappelle effectivement une histoire vécue. Je hais les prix du starbucks comparé a la qualité du produit mais forcément avec tout ce personnel a payer on ne peut facturer l'expresso moins de 5€....
    Patrice

    RépondreSupprimer
  17. That's such a cute shirt! Everything looks so good on you!

    RépondreSupprimer
  18. Moi je boycotte les Starbucks pratiquement depuis le début de l'invasion.
    Parce que :
    - mauvais rapport qualité / prix
    - wifi payant à l'époque où j'ai été (2€ la demi-heure, alors que gratis illimité chez McDo ou quick par ex...!)
    - pas toujours évident de trouver de la place
    - pression tacite pour bouffer et partir (comme aux US quoi...)
    - boissons chaudes trop brulantes

    Mais j'ai eu du personnel plutôt aimable (mais j'ai pas dit efficace !)

    RépondreSupprimer
  19. Tout à fait d'accord, le starbucks c'est bon, mais un peu chiant ..
    Et si on mange sur place, y'a une autre étape: Trouver de la place, parce qu'a starbuck, y'a toujours du monde, et comme par hasard, jamais assez de places... Nous aussi on les veut les fauteuils top confortable ! Et ben non...

    xoxo

    http://noumias-papers.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  20. Ils sont tellement mal organisès c'est dingue... Moi la dernière fois que j'y suis aller le mec en avais tellement rien a foutre que je suis ressorti de la en mode Wonder women jmen tape jte vole le thermo que je voulais te payè stou! ahahah

    Et je pense que tu marque un point pour les teens et le mètier de caissière... De nos jours elles s'en tape d'etre caissière ou pas tant que c'est dans un endroit ''inm'astuvu?''

    Chouette tenue btw ; )

    RépondreSupprimer
  21. Exactement pareil en ce qui me concerne ! Le Starbuck vient juste d'ouvrir chez moi, donc les gens sont hyper émerveillés et la file d'attente est interminable ! Du coup, je n'y vais presque plus puisque je n'ai jamais le courage de patienter surtout quand je me souviens de mon voyage à Londres : Vu qu'il y a des tonnes de Starbuck bah il n'y a pratiquement jamais de monde et ça c'est top :) .

    RépondreSupprimer
  22. Ton article a eu le mérite de me faire rire en tout cas ! Moi je ne suis jamais allée dans un StarBucks mais il y en a qui va s'installer où j'habite à Rennes, donc j'irai en pensant à toi ! ;)

    RépondreSupprimer
  23. Moi je trouve ça trop mignon parce que malgré toutes ces aventures très éprouvantes, tu as trouvé le temps de te dire qu'il fallait que tu racontes tout ça à tes adorables lecteurs <3 qu'elle est mimi cette Slanelle !!
    Opaline, qui commente enfin un article

    RépondreSupprimer
  24. J'ai pris UNE fois quelque chose chez Starbucks et c'était il y a bien longtemps !

    C'est drôle d'ailleurs parce que samedi j'ai voulu y entrer avec un ami et la queue était tellement immense qu'il n'y avait plus de place pour se poser...

    Alors Starbucks, j'oublie pour le moment et quand je sentirais une force qui me pousse a y aller, je penserai sûrement à tes 7 épreuves !

    En tout cas, j'aime (et même j'adooore) ta tenue, les cols claudine te vont à merveille :)

    RépondreSupprimer
  25. J'adore ce look, les petits escarpins aussi, ça change et c'est très mignon!

    Sinon pour le Starbucks je suis tellement d'accord avec toi... Le problème, c'est que le Starbucks a mal vécu le passage de la Manche, et puis de l'atlantique aussi tant qu'a faire!
    Dans les pays où le Starbucks c'est bien et que bien :

    1 y'en a PLEIN, alors il n'y a jamais la queue, toujours de la place, on s'entend parler, etc.
    et que même si t'aime pas le Starbucks ya 50 000 autres trucs dans le même genre où tu peux aller

    2 C'est 107 fois moins cher qu'en France!

    Bref, je suis accro au Starbucks, mais seulement dès que je suis en exil!!

    Aaaah, ça fait du bien d'en parler. :)

    Lux
    http://luxbeaupre.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  26. Je suis une total-adepte de Starbucks, mais j'y trouve pleins d'inconvénients.
    Bon, le cheesecake framboise-chocolat blanc (ainsi que le donut singature!) est une tuerie ! Mais alors, il y a toujours du monde, quelque soit l'endroit... Ce n'est faire la queue et attendre qui m'embête moi... C'est surtout de ne pas pouvoir se lover sur un canapé (merci friends!) ou même d'avoir une table. Pas super d'attendre qu'une table se libère le café chaud dans une main, un gâteau dans l'autre... Encore moins de se résigner à partir... Bref, voilà, pour moi, la déception Starbucks...
    Sinon, très belle tenue ! :)

    RépondreSupprimer
  27. Lol. 'pkoi le 'tall' correspond au petit?' une question que je me pose sys-té-ma-ti-que-ment lorsque je me rends au starbucks!

    RépondreSupprimer
  28. Slanelle ya pas à dire j'adore tes coups de gueule et ta façon de lister les étapes!
    A chaque fois je suis morte de rire devant l'écran !!
    n'empêche que c'est vrai que c'est la gueguerre pour aller au starbuck !!!
    L'avantage c'est qu'en Angleterre les serveurs sont au moins sympas!!!! contrairement à ceux de Paname !!


    bise!!

    Miyu-panda

    RépondreSupprimer
  29. Je lis ton blog depuis trèèèèèès très très très très (..)très longtemps, et j'avoue c'est la première fois que je laisse un commentaire.. Juste pour te dire que ton article a réussi à me faire éclater de rire toute seule en face de mon ordi (sympa)
    Et j'adore tes tenues ;) (pour une fois que je laisse un commentaire.. autant le dire :) )

    RépondreSupprimer
  30. I really love your top slanelle :D :D it's lovely! and it's BLUE!

    RépondreSupprimer
  31. Hahaha génial ton article, c'est tellement vrai!C'est vrai que le service n'est pas top et c'est toujours blindé! Mais on aura beau râler, on restera toujours accro au starbucks :)

    RépondreSupprimer
  32. excellent l'article
    je récupere mon retard sur les article non lu ^^

    sinon j'aime bcp ta tenue ^^

    bises

    http://fashiondiella.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  33. J'aime beaucoup la façon dont tu analyses starbucks haha tu pourrais aussi rajouter que leurs produits ne sont pas toujours géniaux mais c'est starbucks alors on peut pas éviter y rentrer!

    RépondreSupprimer
  34. Hi hi hi, c'est exactement ça! Ton analyse de cette situation ubuesque m'a fait "laugh out loud" comme on dit en bon français. D'ailleurs il y a aussi parfois une étape intermédiaire (en Angleterre mais je l'ai vue s'appliquer aussi dans les contrées françaises) qui est censée simplifier la 6e étape, à savoir le lâcher de prénom au moment de la commande, comme ça les serveurs à moitié sourds peuvent inscrire tant bien que mal, c'est-à-dire phonétiquement, le prénom qu'ils ont cru entendre sur la dite boisson commandée... Sauf que quand ils t'appellent, il te faut du temps pour réaliser qu'il s'agit bel et bien de toi puisque ton prénom, pour peu qu'il comporte plus de 2 syllabes, a été si écorché que même tes parents regrettent le moment où ils ont inscrit ce nom sur le registre de naissance... Bon, sinon, il y a toujours l'option de trouver un prénom simple comme ça, au pied levé, mais comme par hasard, prise au dépourvue devant le vendeur hébété qui te crie dessus, tu trouves rien, y aurait bien Ginette, mais non, c'est vrai 3 syllabes, quoique le -e est muet là non? Et le serveur est déjà passé à la personne suivante.

    RépondreSupprimer
  35. Tellement drole car tellement vrai!

    RépondreSupprimer
  36. @ Letty : ahaha tu m'a tué, c'est trop vrai !!!

    RépondreSupprimer
  37. j'aime beaucoup ta tenue!
    bisous ma belle

    RépondreSupprimer
  38. Bin Pauline (pin-upapple) m'en apprends une nouvelle! Un starbuck dans notre ville et elle me dit pas! j'vais lui passer un savon samedi! (tu dois te demander pourquoi j'lui réponds à chaque fois, j'enlève le mystère, on se connait dans la vraie vie elle et moi, même qu'on est dans la même fac!). Bref ça me dégoute si y'a un Starbuck à Rennes car à chaque virée parisienne c'est le rituel de passer là bas mais toujours avec une pointe de déception car j'ai le même ressentiment que toi... C'est bizar d'ailleurs... Par contre si tu vas à celui de la vallée village, au val d'europe je crois (j'suis pas d'Paris qu'on me pardonne) bin là le service est nickel!
    Maintenant j'ai plus qu'à percer le mystère "d'où qu'elle sort ça le starbuck à Rennes" :)

    RépondreSupprimer
  39. Je m'attendais à un article gloque mais en faite pas du tout !

    Et bien je te comprends. Leur principal défaut c'est la mauvaise organisation !

    Mais vu que j'habite en province, du coup je suis capable de faire la queue juste pour un petit café :) !

    Mais figure toi qu'à Londres il n'y avait personne quand j'y suis allée, c'était que du bonheur !

    Belle journée, bises.
    M.

    RépondreSupprimer
  40. Enorme ! C'est EXACTEMENT la même à Londres....Faut être patient le matin, et pas trop de mauvaise humeur. Ils doivent recruter de la même façon....

    RépondreSupprimer
  41. bonsoir,

    je suis tombé par hasard sur ton post en tapant dans google " ouverture d'un starbucks à Rennes" et le commentaire d'une jeune fille est ressorti...
    j'ai trouvé ton post trés drôle, mais tellement pas proche de ce que je vis dans mon starbucks à Versailles. il est encore tout jeune alors il ne doit pas y avoir encore de grande affluence, mais jy suis allé une fois à la défense et je peeeense comprendre ce que tu veux dire XD

    en fait je voulais surtout répondre au commentaire de pin-upapple et lui demande comment elle sait qu'ils vont ouvrir un magasin à Rennes ? j'y vais pour trois ans d'études et rien qu'à l'idée qu'il y en ai pas je suis presque déprimée !!

    merci de votre réponse !

    bonne continuation les filles :)

    Adélaïde

    RépondreSupprimer
  42. @ Adelaide : merci d'etre passée par ici ;) Je doute que ^pinupapple voit ton post, donc je voulais te répondre, mais à vrai dire je n'en sais rien >-< y'a peut etre des infos sur le net ;)

    RépondreSupprimer
  43. Non non non toujours pas de Starbuck à Rennes en avril 2012, je crois que Starbuck méprise la province ! Ils se trompe de cible principale, ce sont pas les touristes mais les étudiants qui aiment leur café ! Café de jeunes :)

    A Rennes j'en verrai bien un a République ou a EuroRennes

    RépondreSupprimer
  44. Non non et non en Avril 2012, toujours pas de Starbuck à Rennes, je crois qu'ils boudent la province et ses étudiants ! Pas cool

    RépondreSupprimer
  45. le dernière étape la plus folle selon moi (le mot est fort mais je n'avais jamais eu ce problème avant) c'est que tu es obligée parfois d'attendre comme un con avec ton plateau pour trouver une place. Je me demande si les mecs qui sont sur les fauteuils moelleux ne sont pas là depuis le matin pour squater le wifi gratuit.

    bref ça m'est arrivé plusieurs fois de me sentir ridicule à devoir attendre qu'une place se libère.

    RépondreSupprimer
  46. ha au fait je voulais dire que tu es plus jole que n'importe quel cheese cake!

    RépondreSupprimer
  47. Vraisemblablement, nous ne sommes pas du même pays (par les expressions). Cependant, mon désarroi se comparant au vôtre se situe à l’étape où l’on doit parler italien!
    Je comprends que le «marketing» exige que l’on nomme les choses en italien même si ça me dérange dans un pays où le français est précaire.
    Là où j’ai un degré d’intolérance assez important est quand je demande un «petit café au lait» (petit café crème en France) et qu’on ne comprend pas ma demande !
    Quand on prétend être un «barista» et qu’on ne comprend pas que PETIT est le «picolo» de la chaîne et que «au lait» signifie «latté», c’est inquiétant !
    La qualité des breuvages est assez moyen selon moi, mais le service et la langue emprunté me saoule d’avantage!

    RépondreSupprimer

Merci de passer par ici <3

*



Mes City Guides




*