Conseils pour un déménagement réussi (quand on fait tout soi même)



Hello ! 

Comme vous le savez peut être, j'ai très récemment emménagé dans mon nouveau chez moi. J'ai donc dû passer par la pénible étape du déménagement. Je redoutais cet événement - j'avoue - et j'ai donc tout fait pour que cette journée soit la plus fluide possible. Je suis un peu une psychopathe de l'organisation (anticiper, ça me rassure !), et je suis assez contente de voir qu'on ne s'en est pas trop mal tiré. Je me suis préparée pour un marathon, et pas pour un sprint. Vraiment, j'ai pris le temps. Alors pourquoi ne pas partager avec vous mes tips pour un déménagement sans stress ? 

Pour un déménagement pas cher, nous n'avons pas pris de déménageurs mais avons demandé à nos amis de venir nous aider. Franchement, c'était autant pour leurs gros bras que pour leurs présence joviale. Nous étions beaucoup (une quinzaine), donc c'est allé très vite. La plupart ne vous recommandera pas d'être autant (et ça n'est pas nécessaire), mais au moins, personne n'y a passé sa journée entière, donc ça avait du bon ! 


AVANT - Anticiper, préparer, organiser 

  • 3 mois avant le déménagement

Il n'y a pas de mal à vous y prendre tôt. Et ça tombe bien, car il y a des tâches qui prennent un temps fou. Parmi elles : TRIER. Déménager, c'est une bonne opportunité de faire du tri et se débarrasser du superflu. Ca fait du vide, et il y aura moins de cartons à faire ! Vous pouvez donc revendre vos vêtements sur Vinted, vos meubles sur LeBonCoin ou Facebook MarketPlace (j'ai testé et ça fonctionne très bien !) et pour les petites babioles invendables, pensez à Geev. Cette application vous permet de donner ce dont vous ne voulez plus. C'est gratuit, donc tout part, et en prime, les gens se déplacent la plupart du temps jusqu'à chez vous. 

Si vous avez des scrupules à vous débarrasser d'un cadeau qu'untel vous a fait, le déménagement est l'opportunité idéale. "Oh, j'ai dû le perdre au déménagement" "Je ne sais plus dans quel carton il est." Oopsy. 

Pensez aussi à commencer à collectionner les cartons. Si vous recevez des colis, gardez précieusement leurs emballages d'envoi, et demandez autour de vous si vos amis n'ont pas des cartons / emballages en rab. Une fois aplatit, tout ça ne prendra que peu de place mais pourra vraiment aider au moment venu.vous pouvez bien sûr aussi acheter un kit cartons / scotch / bourrage si vous n'avez pas le temps ou pas envie de collectionner les cartons par ci par là. 

  • 2 mois avant le déménagement 

C'est le moment de s'enquérir de la paperasse administrative à faire. Il y a des changements d'adresse à prévoir auprès de vos fournisseurs, ou même des contrats à résilier / de nouveaux abonnements à prévoir. Autant anticiper, car comme on le sait, la paperasse, ça traine ! 

A la poste vous pouvez payer un service de redistribution de votre courrier (sur 6 mois où un an je crois). C'est une trentaine d'euros pour 6 mois, et c'est plutôt rassurant de se dire que si on a oublié de changer d'adresse auprès d'un service, on recevra quand même les courriers. 


  • 1 mois avant le déménagement 

J'accorde beaucoup de temps à la simple tâche "faire les cartons", car, pour qu'elle soit réussie, elle nécessite un peu d'effort mental. Il faut d'abord gérer le poids des cartons. On oublie les gros cartons remplis exclusivement de livres, à moins de vouloir énerver / fatiguer / blesser les amis qui donnent un coup de main. Donc on fait des petits cartons de choses lourdes, ou bien, on remplit à moitié de livre un gros carton, puis on complète avec des oreillers (par exemple). Pour moi c'est très simple : tout ce que je ne suis pas capable de soulever moi même : c'est trop lourd. Je n'ai pas beaucoup de force dans les bras donc je savais que mes cartons allaient être du gâteau à porter pour mes amis sportifs. Bon, par contre, pour le frigo et la machine à laver, il n'y a pas grand chose à faire : c'est lourd et c'est comme ça ! Donc, on pense bien à prévoir des diables ou des charriots pour soulager les dos et les bras des invités au maximum. 

Pour ne pas à avoir à acheter du papier bulle (ou pour avoir à en acheter moins), servez-vous de vos affaires moelleuses pour emballer votre vaisselle ou tout objets fragiles. Franchement, un manteau fait très bien l'affaire pour protéger un gros vase, par exemple. De même, un bibelot sera en sécurité enroulée dans un sweat, et déposer dans un carton où il y a déjà un coussin. Bref, n'hésitez pas à profiter de vos polaires pour protéger vos trucs ! 

Aussi, on pense à annoter les cartons. On y écrit ce qu'il y a (en gros) dans le carton, puis la pièce où déposer ce carton. C'est un gain de temps précieux à l'emménagement, au moment du déballage et rangement des affaires. Perso, je suis allée jusqu'à utiliser un feutre rouge pour les cartons fragiles, pour différencier ces cartons des cartons classiques, annotés en noir. C'est visuel, on s'y retrouve tout de suite.

Petit détail qui a son importance : vous serez peut être tenté (sur la fin) d'emballer vos affaires un peu n'importe comment, dans des sacs ou autre. Je conseille d'utiliser autant que possible des cartons, car les sacs sont une fausse bonne idée. Une fois dans le camion, il vaut mieux des cartons qui s'empilent bien, plutôt que des sacs à moitié ouvert, et mou, qui empêche d'optimiser le chargement (et ne permettent pas un Tetris de qualité). 

Pensez aussi à demander à la police municipale une autorisation de stationnement en bas de chez vous (peut être d'ailleurs en bas de vos 2 chez vous). Il est en effet autorisé, pour ce genre d'événement, de se garer et de stationner près de chez vous, si c'est possible. La police vous fournira alors des barrières avec votre nom et adresse, pour "bloquer" la place. Attention, il faut effectuer cette demande 3 semaines minimum à l'avance. 

  • 2 semaines avant 
Pour la réservation du camion, plusieurs options sont possibles, mais nous avons choisi de le réserver sur GetAround, une application dispo pour les particuliers qui louent leurs utilitaires. C'est pratique car on peut récupérer la voiture tous les jours (alors que c'est compliqué le dimanche chez les concessionnaires), et surtout, sans contact. tout se fait grâce à un boitier dans la voiture, qui débloque les portes au moment venu à l'aide d'un code qu'on a reçu par sms. Vraiment pratique, et pas très onéreux. 
  • 1 semaine avant le déménagement 

Dernière ligne droite ! Vous devriez avoir bientôt terminé vos cartons, ce qui devient un peu anxiogène pour les quelques jours qui restent à faire dans votre désormais ancien appartement. Pensez donc à laisser dans chaque pièce un carton vide pour les affaires de tous les jours. N'hésitez pas à marquer ces cartons spéciaux par un repère (une croix, un coeur, une licorne, soyez créatif). La veille du jour J (ou le matin même) vous pourrez ranger sereinement ces affaires indispensables - et les retrouver aussi très facilement une fois arrivé dans votre nouveau chez vous. Car logiquement, ce sont les affaires dont vous vous servez le plus... donc vous en aurez vite besoin. 

Si vous avez un gardien dans votre résidence, prévenez le de votre départ. Non seulement c'est poli, mais il pourra aussi peut être vous aider en débloquant des doubles portes, ou en vous donnant un accès au parking, où je ne sais quoi. 

  • la veille 

Gardez sorties jusqu'au bout, la machine à café / la bouilloire et des tasses pour les déménageurs. 

Faîtes le ménage à fond. Déjà, vous vous rendez un service à vous même, ce sera ça de moins à faire pour l'état des lieu. Mais aussi, c'est sympa pour vos amis qui vont mettre leurs mains, leurs bras, leurs dos, bref tout ce qu'ils peuvent, sur vos gros meubles pour les porter. C'est moyen de leur faire porter des affaires sales, collantes etc. 

On garde des sacs poubelle à dispo. Ne me demandez pas pourquoi, mais il y en a toujours besoin. 


LE JOUR J - bien communiquer, et être disponible 

C'est le grand jour ! Pas de stress, on a tout anticipé. Notre rôle aujourd'hui, c'est de porter, oui, mais de guider les amis, surtout. On les chouchoute (on leur doit tout !) en passant à la boulangerie et en leur proposant du thé et du café. Leur arrivée peut être le moment de faire un petit briefing, en expliquant au groupe comment ça va se passer (peut être en faisant des équipes ?) Si certaines pièces restent sur place, c'est aussi le moment de prévenir tout le monde. Et puis, on les remercie, car on n'oublie pas qu'ils se sont levés tôt un week end, juste pour nous aider. 

Une fois que les hostilités sont lancées : on remplit le camion avec les grosses pièces en premier, et on fait du Tetris à partir de là. On ne penche pas le frigo - et on ne le rebranche que 48h après pour éviter les ennuis. 

Figurez-vous qu'il est interdit d'utiliser l'ascenseur au cours d'un déménagement. Vous faîtes ce que vous voulez de cette information ;) Si vous êtes un gros rebel et que vous bravez la loi, essayer de protéger au max l'ascenseur avec des draps au sol par exemple. 

On charge quelqu'un de commander des pizzas pour tous pour la pause de midi. (où on le fait soi même, évidemment). On a eu la chance d'avoir une belle maman au top qui nous avait prévu un panier repas géant à base de salades composées et quiches, sans oublier la vaisselle (même pas en plastique). C'était chouette de faire une pause, et clairement, on était tous mort de faim. 

APRES 

On remet les barrières là où la police municipale nous les avait déposées. On remercie les amis qui sont venus nous prêter mains fortes. Et... on souffle enfin :) 


Aucun commentaire: