OSEZ - quand j'ai enfin compris que mon corps était chouette

6/19/2016


Hello ! Voilà un post un peu particulier, que j'avais tellement hâte de faire... j'y pense depuis un an, environ ! Laissez moi vous expliquer : 

En tant qu'être humain, je suis influencée par ce que je vois dans les médias, les pubs, les films, les magazines. En 29 ans sur cette terre, j'avais donc adopté l'idée selon laquelle mon corps n'était pas parfait, et que c'était un problème auquel je devais remédier. Quand je voyais mes cuisses, j'avais honte qu'elles aient de la cellulite, et je faisais beaucoup d'effort pour cacher ma culotte de cheval. Je mettais des crèmes bronzantes, je faisais des squats, tout ça pour être fière de moi sur la page... que certaines années, je ne visitais pourtant qu'un week end, mais quand même. 

Et puis, l'année dernière, en bonne hypocondriaque que je suis, j'ai cru être atteinte d'une maladie grave. J'ai de la chance, après analyses, j'étais en fait en bonne santé. Mais cette expérience n'est pas restée anecdotique pour moi. Elle m'a fait remettre en perspective mon "problème" de cellulite. J'ai réalisé que la circonférence de mes cuisses ne m'empêchait absolument pas de faire ce que j'aimais dans la vie : voyager, rire avec mes amis, dormir dans une couette moelleuse, prendre un bain, lire un bon bouquin, manger des trucs délicieux. Je me suis aussi rendue compte que ce "problème" n'existait qu'à mes yeux. Pour être claire : Christophe n'en avait absolument rien à battre de la taille de mes cuisses. Mes amis non plus d'ailleurs. Pour eux, je suis une personne réelle, personne ne s'attend à ce que mon corps soit parfait. Sauf moi, en fait.  


C'est donc à ce moment là que je me suis sentie bien dans mon corps. La réalisation que ce "problème" n'en était en fait absolument pas un, mais plutôt juste une idée véhiculée par la société actuelle pour me faire acheter des crèmes anti cellulite, pour me faire dépenser des sommes folles en super aliment, en livre de régime, et éventuellement aussi en un abonnement à la salle de sport. (Parenthèse : le sport, c'est génial. J'adore courir. Pour me vider la tête MAIS PAS POUR PERDRE MA CELLULITE.) Croire en un corps unique parfait, c'est comme croire au prince charmant : on nous biberonne cette idée dès notre plus jeune âge, tant et si bien qu'elle est ancrée très très profond dans nos cerveaux, et que c'est très dur de s'en débarrasser. 

J'ai arrêté de lire la presse féminine. J'en avais sincèrement trop ras le cul de lire qu'il fallait que j'accepte mon corps, mais 3 pages plus loin, que je devais faire un régime avant l'été. J'ai arrêté de penser que mon corps devait absolument être un objet de désir continuel. (Guess what ? Mon corps est surtout pratique pour me mouvoir, pour vivre dedans, pour m'allonger comme une merde sur mon canapé, pour faire du trampoline, pour me vautrer la tronche parfois, pour faire pleins d'autres trucs que me faire matter le cuissot, en fait) Ce ne sont pas mes cuisses qui vont m'empêcher d'aller sauter dans les vagues ou jouer au volley sur la plage. Ce ne sont donc pas mes cuisses qui vont me pourrir mon estime de moi. Désormais, je me sens très bien dans mon corps. Je mets des shorts courts si j'ai envie, je m'assois sans checker si ça fait peau d'orange. Rien. A. Foutre. Et je dis merde à ceux qui oseraient me faire une réflexion : ce sont eux qui ont un problème, pas moi. Ce sont eux qui réduisent leur perception de la beauté. 


J'ai eu envie de partager cette réalisation selon laquelle on s'en branle des diktats de beauté, vu qu'ils sont de toute manière irréalistes : la femme qu'on voit dans les magazines n'existe pas. Photoshop, en revanche, existe. La modèle qui a posé sur la photo doit être elle même vexée de voir à quel point elle a été retouché, et si ça se trouve, elle même perd confiance en elle à cause de ça. Alors pourquoi continuer à se pourrir la vie avec un objectif impossible à atteindre ? On pourrait transformer ces sentiments négatifs en énergie positive, on pourrait tous se sentir mieux dans notre corps et dire gentiment FUCK aux images de papier glacé qu'on veut nous faire avaler. 

J'avais donc eu comme idée de poser avec ma cellulite, sans retouche, sans rien. Et puis l'été s'est terminé et je ne l'ai pas fait. Je crois qu'il me manquait une réelle occasion. 

Et puis, quelques mois plus tard, OSEZ m'a envoyé un mail, avec cette image dedans : 


Je me suis immédiatement reconnue dans cette joyeuse photo. J'ai d'abord été frappé par la bonne humeur communicative de ces 4 nanas. J'avais l'impression de me voir, et ça a boosté mon moral instantanément, de voir ces filles en culottes, sans retouche. Ca a été la première fois de ma vie où je me suis projetée dans un sous vêtement. Puisque là, je voyais ce qu'il allait réellement rendre sur mon corps. Et ça, j'ai adoré.  

En plus de ça, la culotte en coton, c'est mon dada. Je ne porte que ça. La plupart sont des culottes hello kitty d'ailleurs. Voilà voilà. J'ai 29 ans. 

Avec Marion, la créatrice, on s'est appelé. Elle m'a expliqué les valeurs de sa marque : pas de retouche, on célèbre une féminité qui n'a pas besoin de Photoshop ! Marre des standards de beauté véhiculés par les magazines. Ah et puis, j'ai adoré aussi cette partie là : on n'est pas obligé de sexualiser le corps d'une femme pour vendre des sous vêtement. Je n'avais qu'un mot à dire : MERCI. 

On s'est dit qu'on allait créer une culotte toutes les deux. J'ai fait un ptit board Pinterest pour lui donner mes inspirations, et puis elle a fait des dessins. Elle m'a proposé plusieurs motifs, et on s'est arrêté sur ce smiley et ce ptit nuage. Pas de message particulier, ce sont juste des dessins qui me ressemblent, qui me plaisent ! 

Broche glace Jule et Lilly 


La culotte Osez est fabriquée en coton bio, labellisée GOTS, qui garantie le respect de l'humain et de l'environnement. Du coup, ça fait une petite culotte hyper confortable, mais peut être un peu plus chère que ce qu'on a l'habitude d'acheter. Plus chère que dans la grande distribution en tout cas. Et oui, quand on est sur des petits volumes, ça coûte plus cher à produire. Consciente de ça, j'ai quand même tenu à ce qu'on baisse le prix de la culotte Slanelle au max. Elle est donc à 22€ au lieu de 23.50€. (voyez comme on est sur des marges serrées). Bien évidemment, je ne touche absolument rien sur les ventes, ni sur cette opération. J'ai cependant eu ma culotte gratuite :) La raison pour laquelle j'ai voulu me lier à Osez n'est donc pas financière, mais tout simplement affinitaire. Si je vous invite aujourd'hui à découvrir l'e-shop Osez, ça n'est donc pas pour m'en mettre plein les poches, mais pour vous faire connaître une marque qui devrait être beaucoup plus grand publique. Et si vous achetez une culotte, c'est chouette ! Soutenir ce genre de créateur qui disent des choses censées, c'est très, très chouette. 

Ah oui et, pour aller jusqu'au bout, j'ai proposé à Marion de poser moi même dans ma culotte. Pas question de me défiler, j'ai vu ça comme un moyen d'enfin aller au bout de ma démarche. J'ai toujours dit que je ne me dénuderais jamais sur ce blog. Je considère que je tiens ma parole : ce qui me dérange, c'est d'utiliser mon corps pour me mettre en avant. Je refuse et ai toujours refusé de poser en lingerie pour avoir l'air sexy ou sensuelle. Pour ce shooting, pas de poses lascives, juste une meuf en culotte sur son plumard. 

J'espère que vous vous reconnaitrez dans cette démarche. J'espère aussi que ça vous aidera à regarder votre corps avec plus de bienveillance : il est trop cool et vous permet de faire pleins de trucs. On s'en fout s'il n'est pas tout lisse et tout bronzé toute l'année, non ? 

J'aimerais vous proposer un truc chouette : partagez vos photos sur les réseaux sociaux avec le hashtag #osezetresoimeme . Pas obligé de vous dénuder (mais si vous voulez le faire, grand bien vous en fasse !), mais je serais trop contente de vous voir, avec vos vrais corps pas retouchés ! Prenez confiance en vous, partagez avec ce hashtag un selfie, un bout de cuisse, un bras, un ventre, la tenue que vous portez, votre culotte, n'importe quoi qui prouve que vous êtes fier d'exister dans votre corps. Fille ou garçon, personne n'est exclu d'être fier de son corps ! Hâte de découvrir cette galerie qui va j'en suis sûre me mettre du baume au CORPS. 

Gros bisous ! 


Culotte Osez x Slanelle 





Sweat Rad.co 

Sweat blanc avec coeurs Tictail 









You Might Also Like

42 COMMENTAIRES

  1. Tu sais quoi ? Tu es terriblement intelligent et communicative ! Moi je vis l'adolescence, oui, la pire période de sa vie pour apprendre la confiance en soi mais grâce à ce post, je me sens déjà plus fière de mon corp parce que jusqu'ici, j'osais plus mettre de short en publique... Merci beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh alors ça, ça fait vraiment plaisir ! Comme tu le dis, l'adolescence, c'est pas facile facile il faut presque ré apprendre à se connaitre soi meme ! Donc si cette initiative a pu t'aider un peu, j'en suis tellement contente !!

      Supprimer
  2. Je ne sais pas où tu la caches ta cellulite, pour moi ton corps est quand même assez proche des standard de beauté, si j'avais ton corps je serais bien contente.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vraiment, tu crois ? Ca m'est déjà arrivé de penser "oh si je ressemblais à Gisele Bundchen, je serais heureuse" mais en fait.... probablement pas hein. Comme j'essaye de l'exprimer dans ce post, la confiance en soi est un ressenti personnel, relativement indépendant de ce que projette les autres sur nous. Tu ne vois pas ma cellulite, tant mieux. Moi, je la vois. Si tu avais mon corps, peut être que tu la verrais aussi, peut être pas, qui sait ?

      Supprimer
  3. Très juste ton article, j'aime beaucoup et les photos ne sont ni aguicheuses ni sensuelles ça fait plaisir à voir. C'est juste bon enfant et ça te ressemble je trouve :)
    Si je pouvais ajouter un truc : en fait, plus on essaye d'atteindre les standards que la société nous dicte plus on se pourrit la vie au lieu d'en profiter. J'ai réalisé ça il y a quelques années en regardant des photos de moi plus jeune (je me croyais moche et grosse et je me cachais sur les photos) et en fait ce que je vois aujourd'hui c'est une jeune femme normale voire jolie sur ces fameuses photos.
    Qu'est-ce que j'ai pu être bête à me torturer pour des conneries. Désormais le matin j'essaie en me regardant dan sale miroir j'essaie de me concentrer sur ce que j'aime au lieu de focaliser sur ce que j'aime moins et ça va beaucoup mieux (et pourtant j'ai plus de kilos et de rides qu'à cette époque où j'étais mal dans ma peau).
    Bisous 😉

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Nana ! J'aime bcp ta philosophie actuelle ! S'efforcer de voir ses qualités à la place de ses défauts, au début on y arrive pas, mais plus on le fait, plus on y arrive, et à la fin, on se sent bcp mieux ! C'est une spirale positive. Je suis sure que tu étais très bien sur les vieilles photos, et je suis sure que tu es toujours très bien maintenant. Moi, je trouve que c'est ce qu'on a à l'intérieur qui nous rend beau de toute facon. Ca parait complètement hypocrite, mais en réalité, j'ai toujours des crushs sur des gens que j'admire : quelqu'un qui m'impression par son intelligence, sa culture, ou bien sa facon de jouer de la guitare... Tout ca pour dire : je suis bien d'accord avec toi :)

      Supprimer
  4. Je crois que tu as les plus belles cuisses du monde ! J'aime énormément le concept de ce store, et je suis 100% avec le fait que l'on est pas des objets sexuels, sensées être parfaites à la plage, dépourvu de notre chère cellulite. Je suis la première a dire que je m'en fiche mais en réalité tous les soir je sors ma ventouse pour "tenter" de l'enlever... Je m'en vais la jeter ! ^^
    Ta culotte est trop chou, en plu un nuage, les nuages c'est ma vie !!
    biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. JETTE MOI CETTE CELLU CUP xD Ahaha non mais en vrai, je comrpends ce que tu dis. C'est difficile de s'en foutre pour de vrai. Il faut souvent un déclic. Je me considère chanceuse d'avoir eu ce déclic, mais on ne peut pas le forcer à arriver ! En tout cas, t'inquiète pas, meme Kate Moss a de la cellulite alors bon...

      Supprimer
  5. Cette culotte c'est trop toi! J'adore! Bravo pour l'initiative.Bisous😘

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heyyy merci beaucoup d'être passée par ici Dudette !! Et merci beaucoup pour tes compliments <3

      Supprimer
  6. je pense que c'est facile de jouer le jeu quand on se sent bien dans sa peau, je me verrais mal m'exposer de la sorte après avoir pris 13 kg en 4 ans, tu parles de la cellulite, je ne la vois pas sur toi, je pourrais t'envoyer des photos tu verrais réellement ce que c'est, et de vivre avec ces complexes. je suis soulagée pour toi que tu aies pris conscience que tu es très bien, je suis fan de ce que tu fais, tu es jolie, tu es rayonnante, tu ne ressembles pas aux autres et ce que j'apprécie :)
    et sinon j'adore ton sweat et la culotte, j'en veux aussi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu dis que c'est facile de jouer le jeu quand on se sent bien dans sa peau. J'explique justement au début que je ne me sentais absolument pas bien dans ma peau. Ensuite tu me dis que tu ne vois pas ma cellulite, que, en gros, c'est facile de pas etre complexée quand tu juges qu'on a pas de raison de l'être. Ce que j'essaie de faire comprendre ici, c'est qu'on a toutes une vision très personnelle de notre corps. C'est bête de dire à quelqu'un "tu n'as pas de raison d'avoir des complexes alors chut", parce que, en réalité, on n'a aucune idée de comment la personne se sent dans son propre corps. Je comprends bien que ton message n'est pas mal intentionné. Mais c'est comme si tu me reprochais d'avoir le discours que j'ai, avec le corps que j'ai. Ce discours, tout le monde devrait l'avoir. On ne va pas commencer à aller reprocher à des gens d'avoir un discours positif, si ?

      Supprimer
    2. Je suis d'accord, j'ai très bien compris ton article, je comprends tout à fait, chaque personne qu'elle soit mince, grosse, cellulite ou sans, petit nez grand nez a ses complexes et a bien évidemment le droit de les avoir. Je comprends aussi que ce n'est pas facile à chacun de s'accepter, mais je pense que certainement c'est "plus facile" pour une personne élégante comme toi, et je n'ai jamais dit à qui que ce soit de se taire bien au contraire, j'étais aussi élégante il y a 4 ans même après ma 5ème grossesse et je suis capable aujourd'hui de faire une toute autre comparaison, vivre élégante et vivre avec des kilos supplémentaires et où l'on se cache sous des tonnes de vêtements et qu'on a qu'une seule envie de voir sa graisse disparaître et en pleurer...

      Supprimer
  7. Moi ça fait toujours vibrer mon cœur tout mou quand je vois d'autres personnes se kiffer telle qu'elles sont ! C'est tellement pas évident parfois, que voir une autre personne surmonter ses complexes, s'accepter et se kiffer ça me fait chaud au cœur et ça m'aide à être plus tolérante et gentille avec moi même.
    Merci donc pour ce moment de réconfort et de douceur aujourd'hui <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup à toi d'être passée par ici :) Les échanges qu'on a eu me confortent dans ce discours positif ! On devrait toutes regarder notre corps avec bienveillance, car je suis sûre que quand on s'aime soi même, on aime aussi les autres !

      Supprimer
  8. Merci merci merci pour cet article! J'en ai aussi eu marre de lire dans les magazines féminins le "sois toi même" puis "mais fait quand même un régime, y'a l'été quoi". A force de voir toutes ces mannequins super hot et bien foutue (ou photoshoppées hein), j'ai des fois tendance à ma dire que j'ai un gros cul, puis que je suis pas aussi belle que les autres (mais bon, c'est aussi du au fait que j'ai des origines multiculturelles et que aucun mannequin ne me ressemble...). Comme tout le monde, j'ai des jours où je me sens moche et grosse puis je me rappelle que en fait, je suis bien comme je suis et que j'emmerde le regard des gens!
    Tes photos sont super jolies, tu es super jolie et ta culotte l'es aussi donc, merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton gentil message qui m'encourage ! Tu dis beaucoup de choses vraies, et tu soulèves encore un autre problème en parlant de tes origines multi culturelles. Sur ce point évidemment j'ai du mal à réellement percevoir ce que ça peut faire ressentir, mais c'est vrai que ça doit etre lassant de ne jamais voir quelqu'un qui nous ressemble dans un magazine. Finalement, ca fait comme moi quand j'ai vu les filles sur la photo Osez : tout d'un coup, ça donne la pêche parce qu'on peut enfin se projeter !

      Supprimer
  9. Et c'est après moultes années de lecture de ton blog fort sympathique que je lâche un com' aujourd'hui!

    Tout d'abord : ton corps est très beau!

    Ensuite, j'espère que ta démarche va m'encourager à m'accepter telle que je suis moi aussi : la vie que je mène pour y parvenir est assez terrible ! Je passe 5h à la salle de sport chaque semaine, je surveille sans arrêt mon alimentation. Je suis prise d'une énorme culpabilité lorsque je fais un écart, et même lorsque je constate une perte de poids, je ne suis pas rassasiée pour autant, et je place la barre encore plus haut ! En dépit de tous ces efforts qui me fatiguent moralement et physiquement, je n'ose même pas m'habiller comme je veux tellement je crains le regard d'autrui. C'est juste triste et dommage.

    Merci pour ce beau message !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Petite Pluie, merci beaucoup pour ton message ! A vrai dire, ça me rend triste de le lire. Tu décris une vraie torture mentale, dans laquelle bien sûr je me reconnais car je suis passée par ce genre de chose (la culpabilité quand on fait un écart surtout !)

      Moi, je me suis rendue compte que mon but dans la vie, c'était d'etre heureuse. Et, j'ai réalisé que mon tour de cuisse plus ou moins fin ne changeais rien à mon bonheur. Par contre, un éclair au chocolat, tout de suite, ça remontait mon moral comme rien d'autre ! J'aime manger. Ca me fait du bien au moral. Alors je mange ce qui me plait.J'écoute mon corps car il s'auto régule ! Quand j'ai fait trop d'exces, il me reclame de lui meme des fruits et légumes !

      Moi, tout ce que je peux te conseiller, c'est de suivre le chemin du bonheur. Si cette vie d'abnégation ne te rend pas heureuse, essaie peut etre de lâcher prise, de profiter de la vie ! Peut etre qu'en faisant des choses qui te rendent heureuse, tu gagneras en confiance en toi :)

      Courage <3

      Supprimer
  10. un article que j'ai adoré lire
    tout d'abord tu as raison de ne pas te prendre la tête avec ton corps il est très bien
    et nous sommes toutes différentes c'est ca qui est bien je trouve
    plutôt que de toute vouloir être toute fine il faut assumer notre corps
    gros bisous ma belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca va meme au delà d'etre fine ou pas. Parce qu'on peut etre fine mais mal dans sa peau malheureusement. Il faut vraiment qu'on arrete de se pourrir la vie en voulant atteindre une perfection qui n'existe pas !

      Des gros bisous ! <3

      Supprimer
  11. Bravo pour cette démarche, et la positivité de ton message ! Tes photos sont magnifiques et je trouve ton corps très harmonieux, mais comme tu le dis toi même je pense que cette impression est vraiment véhiculée par le fait que ta confiance en toi est palpable, que tu as pris du plaisir à faire ces photos et que tu es bien dans ton corps, dans ta tête et dans ta vie, un même corps en photo, complexé et qui s'excuse d'être là, d'être laid, d'être a priori en dehors des standards de beauté ne sera jamais vraiment mis en valeur...
    Je suis ravie d'avoir découvert cette marque de jolie culotte, avec cette photo simple et joyeuse qui donne envie d'être (enfin) une vraie femme, qui s'amuse, qui rigole, qui porte de la lingerie pour elle et non uniquement pour séduire un homme aux pecs photoshoppés... L'hypersexualisation de toute la publicité est un vrai problème, à croire que le seul objectif d'une femme est d'être un objet de désir y compris lorsqu'elle boit un café, mange une glace, ou enfile un collant... Il y a des moments où bien sûr c'est agréable d'être regardée, désirée, mais dans tous les cas un homme préferera une femme qui s'assume et n'a pas peur de montrer ses formes, mais encore faut-il en avoir...! Un grand merci pour cet article, de bon matin il fait franchement du bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien ton commentaire, il fait franchement du bien aussi :) Je suis vraiment d'accord sur ton dernier point : on plait aux autres quand on se plait d'abord à soi meme... la confiance en soi, ca joue tellement dans la relation qu'on a avec les autres ! Et c'est tout de suite plus séduisant quelqu'un qui se plait, je trouve ! Des bisous !

      Supprimer
  12. Super article (et culotte très sympa !) ! En lisant j'ai tout de suite imaginé qu'en faisant cette article tu aurais des retours de personnes qui contestent le fait que tu puisses, toi aussi, avoir des complexes. Ça à pu rassurer les unes, mais les autres souffrent tellement qu'elles oublient que d'autres personnes aussi peuvent ressentir ça, c'est un peu égocentré. On les pardonne, tout ceci n'est du qu'à la souffrance de l'envi de changer de corps. Cela dit rappelons leur que chaque personne a une image de son corps qui lui est propre. L'image du corps en psychologie désigne la représentation consciente ou inconsciente de son corps. Pour preuve, pour certain, cette image qu'on a de soi est faussée (combien de fois avons nous entendu "tu te vois comme ça ?! C'est n'importe quoi..il n'y a pas de raison ") : chacun sa vérité !
    :-)
    Et si on veut faire évoluer ça: respect du Corps de l'autre et écoute bienveillante !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord avec toi ! On a besoin de tellement plus de bienveillance les uns envers les autres !

      Supprimer
  13. Waw! Cet article a tout pour donner la pêche (la culotte aussi uhu) ! J'A-DORE! Ta philosophie positive (habituelle) agrémentée de féminisme m'a vraiiiment séduite; c'était un concentré d'amour à l'état pur. Amour de soi et de son corps, ce que je trouve fabuleux par les temps qui courent, surtout via la presse féminine. Auparavant fidèle lectrice, je la déserte peu à peu, agacée par les diktats de beauté entêtants ! J'aime beaucoup le ton naturel que tu emploies pour "dénoncer" le moule de la société dans lequel on nous force à rentrer. Ça fait plaisir de voir des filles qui s'investissent pour l'abandon des codes beauté/mode et qui s'en foutent des avis négatifs ! Bon, j'ai 16 ans sur cette bonne Terre alors forcément l'adolescence c'est très sinusoïdal pour l'estime de soi. Merci de partager tes p'tits bonheurs ici; ils font réfléchir et sourire :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bah dit donc Aliénor, pour une jeune fille de 16 ans tu m'en bouches un coin ! Tu écris très bien, ca fait plaisir à lire, bravo ! Tu remarqueras que je n'ai pas utilisé le mot féminisme dans mon article. Même si je me considère un peu féministe, je pense que les diktats de la société concernant notre image touchent aussi les hommes ! Ils en souffrent aussi, à mon avis. Alors je veux les soutenir et les encourager eux aussi ^^

      Supprimer
  14. Vraiment un très chouette article, réflexion très intéressante! C'est dur de se sentir bien dans son corps avec toutes ces images de corps idéalisées qu'on voit tous les jours... Et j'aime beaucoup les photos : simple, naturelle et sincère

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes gentils compliments ! Comme tu le dis, c'est très dur de lutter contre la représentation idéalisée qu'on nous impose quotidiennement ! C'est pour ça qu'il faut qu'on impose nous un autre modèle :)

      Supprimer
  15. Bravo pour cette belle créativité, un univers pétillant, positif et dynamique que l'on retrouve dans cette culotte, j'adore !

    RépondreSupprimer
  16. Super article, tu as raison sur toute la ligne, ne nous rabaissons plus à cause des clichés de la beauté tant et sentons nous à l'aise dans nos corps! Franchement, je sais que mes fesses et mes cuisses ne sont pas fines, ça ne m'empêche pas d'aimer porter des petites jupes quand je le souhaite, même si comme toi il y a eu un long chemin pour en arriver là. Et ta culotte est trop kawaii! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien raison Camille de ne pas te mettre de barrière, profite !! <3

      Supprimer
  17. coucou !

    Ton article m'a ausi donné envie de commenter. Je trouve ta démarche géniale, tu portes la culotte en coton à merveille :)

    Pour ce qui est de s'accepter telle que l'on est, j'ai fait mon chemin. Il a été long et douloureux. Il faut dire que ce n'était pas gagné, j'ai louche toute mon enfance et j'avais des forms donc autant dire que j'en ai passé des heures planquée dans ma chamber à me détester puis à engoufrer un paquet entier de biscuits (foutu pour foutu). J'ai déployé des trésors d'imagination pour éviter de devoir me mettre en maillot de bain pendant les cours de sport à l'école, j'ai élu le noir comme "couleur" et je faisais tout pour ne pas me faire remarquer. Quand j'entendais des gens rire dans la rue, j'étais persuade que c'était à cause de moi. Je me sentais gauche, encombrée dans un corps beaucoup trop imposant pour moi.

    Il m'a fallu du temps pour y arriver mais je peux dire que je me sens bien dans ma peau aujourd'hui, meme si je suis bien loin d'une taille 36 et si la cellulite est toujours là (d'ailleurs elle est bien conforable pour s'asseoir dessus ahahah). J'y suis arrivée en me disant que j'avais le droit d'être comme j'étais avec toutes mes imperfections et j'ai commence à vivre vraiment.

    bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Alexandra ! Merci beaucoup d'avoir pris le temps de partager ton histoire ! Elle m'a plutot touché d'ailleurs ! Ca me fait toujours mal au coeur de lire que quelqu'un a eu du mal à s'accepter, a vraiment bataillé contre sa propre image. Je suis contente que tu te sentes mieux dans ton corps aujourd'hui ! C'est dommage que l'image que véhicule les médias et donc notre société en général puisse à se point briser notre confiance en nous. Il faut qu'on change ça ! Des bisous !

      Supprimer
  18. Moi ce que j'ai adoré dans cet article (bizarrement haha), c'est pas vraiment le discours sur le fait d'aimer son corps, qu'il est parfait comme il est et tout... Même si c'est vrai et que faut le dire et tout et tout hein.
    Mais nan, moi ce que j'ai retenu c'est : "j'ai 29 ans, je porte principalement des culottes en coton et je vous emmerde !!" et ça, j'aime ! Nan parce que ça aussi, c'est bien le truc qu'on te met en tête tout le temps partout, que t'es censée porter de la jolie lingerie pour être une vraie femme blablabla... Je crois que c'est la première fois que je vois une bloggueuse qui assume ses petites culottes en coton. Perso c'est aussi ce que je préfère et porte majoritairement à 24 ans. Alors bigup aux culottes coton et aux cuisses autour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiiii big up aux culottes en coton !! Ca tu vois, je n'y avais même pas vraiment pensé, mais c'est vrai que moi j'assume à 100% mes culottes ! Je suis très mal à l'aise dans des sous vêtements "sexy", d'ailleurs je ne porte quasi jamais de soutien gorge.. je me vois mal écrire à la gloire des strings ou autres sous vetement que je trouve hyper inconfortables >_<

      Supprimer
  19. Bonjour, j'ai lu l'article en diagonale, je suis d'accord, il faut ESSAYER de s'accepter, mais franchement, si à 20 ans, vous aviez des grappes de raisins à la place des jambes (pleines de varices malgré une opération), est-ce que vous arriveriez à vous mettre en mini jupe au boulot ? personellement, je cache mes jambes, je n'y arrive pas. J'ai de la cellulite mais les varices, j'arrive pas à les montrer, pourtant je vois des femmes qui le font. Tout ça pour dire qu'objectivement, il y a parfois des choses qui sont moches et que les phrases à la con du genre "il ne faut pas avoir de complexes" ou "il faut s'accepter tel qu'on est" facile à dire, ça reste des phrases à la con ! Moi j'aimerais bien que vous fassiez un article sur "comment s'habiller quand on n'aime pas ses jambes et qu'on veut les cacher ?" car il y a des jambes qu'il faut OBJECTIVEMENT CACHEES, des jambes moches ! Je ne sais pas ce que c'est que de rentrer dans un pantalon, je me vois mal avec une mini jupe et des varices et je ne trouve jamais de belles robes longues bohèmes l'été , souvent les robes longues (style mango) font ringardes à mort ! Bref, chaque été, c'est la même galère, je me retrouve à mettre un legging sous mes robes courtes, pour l'instant, c'est la seule solution que j'ai trouvées au boulot. Mais j'aimerais bien un article sur "comment s'habiller quand on n'aime pas ses jambes et qu'on veut les cacher ?" car en discutant avec les copines, je me suis aperçue que beaucoup veulent cacher leurs jambes qu'elles n'aiment pas (jambes arquées, mollets façon jambons, jambes trop courtes, jambes boudins, jambes avec varices, genoux horribles, grosses cuisses avec cellulite, variscosités...) LOU

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Lou, j'ai lu ton commentaire en diagonale... (quelle terrible entrée en matière, tu ne trouves pas ?) Je ne veux pas écrire un article sur comment cacher ses jambes, c'est justement exactement l'inverse de ma démarche. Bien cordialement.

      Supprimer
  20. "c'est justement exactement l'inverse de ma démarche".

    Oui j'ai bien compris mais ça ne marche pas dans la réalité, ce que je veux dire, c'est que ce sont des conneries tout ça, si tu étais à ma place, à 20 ans, avec des grappes de raisins à la place des jambes (déjà opérées), tu te mettrais en mini jupe au boulot ? bien sûr que non si tu es franche car c'est moche objectivement ! Ce que je veux dire, c'est que ton article, c'est du "lisse", des phrases à la "bip", de la démagogie, les gens adorent entendre ce genre de phrases à la "bip", mais dans la réalité, les conseilleurs ne sont pas les payeurs comme on dit. Et ce ne sont pas les conseilleurs qui se prennent les moqueries des autres en pleine face. C'est bien beau sur le papier tout ça les "acceptez vous comme vous êtes" les "n'ayez pas de complexes", mais dans la réalité, il y a des complexes qui ne sont pas infondés et qui ne sont pas dans notre tête. Ton article, il peut marcher pour des filles dont les complexes sont infondés et qui prendront confiance en elle et dans leur corps au fur et à mesure de la vie et auront une meilleure estime d'elle-même avec le temps (ça a peut-être été ton cas) mais pour le reste, ça ne marche pas ces phrases à la c-n. Désolé. Lou

    RépondreSupprimer

Merci de passer par ici <3

*




Mes City Guides




*