Top 10 des meilleurs jeux indé sur Nintendo Switch



Hello ! Animal Crossing, Mario Kart, et Zelda BOTW, je me doute, vous connaissez. Le confinement m'ayant permis de jouer à pas mal de petits bijoux un peu plus méconnus et très abordables, je me suis dit que ça valait peut être le coup que j'en parle. Je sais ce que c'est que d'hésiter des heures dans le shop Nintendo, et parfois, un avis, ça permet vraiment de sauter le pas... ou non !

Je commence toujours par ajouter les jeux qui m'intéressent à ma liste de souhait. Nintendo envoie une alerte par email lorsqu'ils sont en promo, et franchement, ce sont souvent de très belles promos. Les jeux testés ici ont donc été achetés, la plupart du temps, pour 1€ environ. Allez, parfois, je vais jusqu'à 2.99€ mais c'est ma limite ! De bon deals, donc, et je vous conseille de garnir votre liste de souhaits pour faire de bonnes affaires également ;)

Voici donc sans attendre une petite liste de jeux pas trop mainstream avec mon avis. Je complète cette liste au fil du temps, donc stay tuned ! C'est un Top 10 un peu biaisé, plutôt une liste car clairement, il y en a certain que je ne recommande pas... vous êtes prévenus ;) On y va, du moins bon au meilleur jeu :







Etant terriblement fan de Samorost 3, que j'avais complété sur iPhone il y a quelques années, j'ai téléchargé Machinarium avec beaucoup d'enthousiasme. J'ai vite déchanté.

Alors oui : l'univers visuel est superbe, les graphismes sont originaux et clairement, on est plongés dans une atmosphère très forte et assez fascinante. Oui aussi, la BO, le sound design, qui me semblent être des points forts de ce studio. L'humour aussi, car le jeu n'en manque pas.

On incarne un petit robot qui peut étendre son cou ou se baisser pour atteindre des recoins, attraper des objets, les combiner, et ainsi se sortir d'une situation délicate. Pour y arriver, il faudra donc s'armer de patience pour résoudre des casses têtes plus ardus les uns que les autres. Et alors, clairement, les développeurs n'ont pas blagué sur le niveau de difficulté, que j'ai trouvé extrêmement décourageant. Là où Samorost était complexe mais faisable, Machinarium m'a semblé si compliqué que, sans la solution sur Internet, je n'aurais pas pu avancer. Trouver les objets, les combiner entre eux, ok. Mais les mini jeux / cassé-tête sont un enfer qui donnent envie de s'arracher les cheveux.

Il se peut que mon cerveau ne soit tout simplement pas adapté à ce jeu car mon copain m'a beaucoup aidé dans la résolution de ces fameux casses tête. Donc clairement le jeu n'est pas impossible. Mais à réserver aux fans de casse tête ou aux gens TRES patients.




Encore un studio indépendant qui nous sort un ovni, car perso je n'avais jamais vu un tel gameplay : pour avancer dans l'aventure, il faut composer des mots, créer des anagrammes, mélanger des lettres... les mots prennent vie et déclenchent des actions pour nous aider à progresser. C'est étonnant et très divertissant, surtout au début. Le jeu est court (10h tout au plus), et peut être que dans un sens tant mieux, car ça pourrait quand même lasser. Mais, sur cette durée là, le jeu reste innovant et il y a de quoi vraiment se prendre un peu la tête.

Attention, il faut nécessairement parler anglais pour y jouer, car, si les consignes sont traduites, les mots à créer restent tous en anglais.

Je pense que le jeu n'est pas le plus captivant, mais il a le mérite d'être vraiment innovant, et pour ça, je l'ai beaucoup aimé !




L'univers de Bertram Fiddle me faisant beaucoup penser à celui de Professeur Layton, que j'avais beaucoup aimé sur la Nintendo DS, je me suis offert le jeu sans tergiverser. La bande son rappelle également Professeur Layton, ainsi que le game play : on incarne un détective qui doit résoudre une enquête pour laver sa réputation (salie par Sherlock Holmes), dans un Point & Click plutôt classique. C'est un genre de jeu que j'apprécie particulièrement, et celui là n'a pas fait exception.

Le jeu est en anglais, sous titré en français, et il est important de le noter, car les jeux de mots anglais représentent des indices immenses pour résoudre les énigmes. Bien souvent, les dialogues en anglais m'ont donc aidé pour trouver la solution et avancer dans le jeu, là où les sous titre français n'apportaient pas autant d'indices. Si vous comprenez l'anglais, pensez donc à bien écouter !

Le jeu souffre malheureusement de quelques bugs, et le chapitre final m'a semblé légèrement tiré par les cheveux. Ceci dit, je reste sur une bonne impression, car le jeu m'a bien diverti, m'a fait réfléchir, et j'ai trouvé vraiment gratifiant de trouver les bonnes combinaisons d'objets. Le jeu n'est donc pas TROP dur, et, comme vous l'aurez compris, ça compte pour moi !

Vous noterez que j'ai commencé par le deuxième épisode de Bertram Fiddle, mais j'ai aussi téléchargé le 1. Je reviendrais vers vous dès que je l'aurais testé !




La bande annonce de Old Man's Journey était si belle que c'était le jeu que j'avais le plus hâte de commencer ! Au premier abord, ça me faisait penser à cette séquence extrêmement touchante dans "Là Haut", ce mini film dans le film qui raconte en une minute l'histoire d'un couple, de la rencontre au moment où la vie les sépare.

Et puis j'ai un peu déchanté en commençant à jouer, en réalisant que... "jouer" n'était pas le mot adapté. Clairement, il n'y a pas grand chose à faire, il s'agit simplement d'aider le vieil homme à se rendre d'un point A à un point B, en - littéralement - déplaçant des montagnes. Oui, on tire sur les montagnes pour qu'il puisse progresser et marcher. C'est tout. J'étais un peu fâchée.

Et puis mon copain m'a dit "ça n'est pas un jeu, c'est une histoire interactive", et ça a tout changé. A partir du moment où j'ai abandonné l'idée de jouer, j'ai absolument adoré l'idée de participer à une histoire, et surtout, de me laisser porter par celle ci. Les illustrations sont superbes, le principe de souvenir à visionner est magnifique, ce jeu n'est pas un jeu, c'est un bijou. Et, à la fin j'ai pleuré.

Clairement, cette (très courte) pépite mérite d'être connue, mais si vous avez envie de "jouer", je ne vous la recommande pas. Si par contre vous avez envie de vous émerveiller, de vous balader, alors ce titre est pour vous :)


6) The Flame in the Flood - The Molasses Flood - 14.99€


The Flame in the Flood est un jeu de survie, et c'est le premier auquel je joue. Si au départ ça m'a un peu agacée, j'ai assez vite pris le pli et je suis devenue un peu accro. Il s'agit d'aider une jeune fille à survivre dans la nature jusqu'à un point "safe" qui ressemble un peu à Alexandria dans The Walking Dead. La demoiselle doit donc faire du feu, chasser des lapins et des sangliers, se protéger des loups et des ours, se construire tout un tas de trucs avec ce qu'elle arrive à récolter. Et pour se déplacer, c'est en radeau que ça se passe. 

Il faudra donc mourir pas mal de fois (de froid, de faim, d'une blessure, par noyade...) avant de comprendre les gestes élémentaires et cafter les bons objets pour atteindre le but. Et quand c'est enfin le cas, quelle joie ! Je suis très fière d'être arrivée au bout de l'aventure, j'ai même envie de lancer le mode survie infini, car la légende dit qu'un homme a survécu 174 jours... :D 

Avant de vous énerver, je préfère vous dire que les boutons à gauche sont des menus rapides vers votre arc et vos objets d'attaque ou de défense... de rien ;) 

Je vous recommande ce jeu... mais pas au prix fort. Il est quand même répétitif, et donc je ne paierais pas 15€. Mais à -50%, foncez ! 






Fé est assez connu, mais peut être n'as tu pas encore sauté le pas ! Et bien, je t'y encourage ! On prend le contrôle d'une bestiole dans un monde onirique assez dark, qui doit libérer d'autres animaux, puis chanter avec eux pour apprendre leur langage et ainsi communiquer avec eux. C'est beau, c'est poétique, la bande son est merveilleuse, et ça fait passer un petit message écolo. Que demander de plus ?

J'ai vraiment adoré cette aventure, et le game play m'a un peu fait penser à Spyro, que j'adorais à l'époque. Le décors est vraiment somptueux, le niveau de difficulté est ok (ni trop dur ni pas assez - juste bien). C'est un monde ouvert et j'ai apprécié ce sentiment de liberté...

Alors, il y a quelques bugs, oui. Mais pas handicapant, donc je pardonne volontiers ! Bref, c'est un petit coup de coeur pour moi ! Je l'ai eu en promo, mais je n'aurais pas trouvé ça déconnant de le payer 19.99€ ;)



Pour une fois vous ne m'entendrez rien dire sur son prix, car même si vous l'achetez au prix fort (16.99€), il les vaut largement. J'ai téléchargé Gris suite à vos recommandations. Vraiment, j'ai reçu plusieurs DM me conseillant de le tenter... et je vous dis merci !

Gris, c'est une perle. Visuellement, un bonheur absolu. Une bande son superbe. Le jeu, c'est tout simplement une oeuvre d'art, un parcours à contempler. Il faut prendre son temps, c'est lent (trop ?). Mais qu'est ce que c'est beau ! J'en ai même versé une larme, c'est dire !

Le concept est aussi intriguant que beau, justement. Une jeune fille part à la recherche des couleurs pour colorer son monde. L'aquarelle devient donc de plus en plus riche, un vrai tableau vivant !

Il y a des minis énigmes pour progresser dans le jeu. Il faut comprendre comment avancer, comment surmonter les obstacles. Ca n'est pas bien difficile, on n'est jamais coincé bien longtemps. Je crois que le but du jeu n'est pas de piéger le joueur, mais juste de l'emporter ailleurs. C'est une réussite, même si on peut lui reprocher ses lenteurs.




Ça c'est un jeu exactement comme je les aime ! Dans un décor noir et blanc minimaliste (mais non dénuée de finesse), un petit bonhomme blanc cherche à sortir de différents lieux. Pour se faire, il doit résoudre des petites énigmes, actionner des interrupteurs, faire preuve de logique et parfois de coordination. Tout y est minimaliste, des graphismes à la bande son, mais j'ai trouvé le jeu quand même très poétique, reposant. Il faut dire que ce titre assume une certaine lenteur, on prend notre temps, on pense. Les casse tête ne sont pas très corsés, pas assez pour s'énerver en tout cas !

Le jeu est plutôt court (4h de jeu peut être ?) et attention, par contre, j'ai trouvé les contrôles vraiment décevant. Ça m'a donné l'impression d'un bug perpétuel, mais en fait je crois que le gameplay est juste assez mauvais. Faire avancer ce personnage demande parfois de cliquer 5 fois car il passe au ralenti pour je ne sais quelle raison... donc clairement, attendez vraiment la promo ;)




Attirée par ses couleurs pastels et son univers clairement japonais, j'ai téléchargé ce jeu en pensant que c'était pour les enfants. Oui, certes. Mais il est aussi clairement destiné aux adultes, avec un humour décapant et vraiment surprenant au premier abord. En plus de m'être un peu creusé les méninges, j'ai très souvent franchement ri à la lecture des dialogues entre ces bonhommes kawaii et absurdes.

On incarne une bestiole qui doit aider les habitants d'une ville à ne pas se faire exploiter par un méchant robot capitaliste qui, sous couvert d'offrir de "l'argent gratuit" pille les ressources des villes alentours.

C'est loufoque juste ce qu'il faut, et très attachant. La petite critique du capitalisme ne gâche rien (quand je disais que c'était aussi pour les grands...). Le jeu est par contre plutôt court, donc pas sûre d'en avoir pour ses 12€... mais j'ai tellement ri en jouant que ok, allez 12€ pourquoi pas.




Un employé de bureau blasé dans sa routine monochrome décide de mettre des couleurs dans sa vie en suivant une petite fleur rouge dans ses petites aventures. Ce petit ovni nous vient de 11Sheep, un studio indépendant israélien. Je ne sais pas si le jeu vaut son prix original, mais pour les 2€ que j'ai payé en promo, là, oui complètement !

Le seul défaut du jeu, c'est d'être un peu court. En dehors de ça, c'est tout ce que j'aime. Des illustrations originales, un gameplay simple, du point & click et du puzzle, et une belle dose d'humour. Il y a de quoi se marrer et se triturer un peu la cervelle. Les énigmes sont cependant toujours réalisables, et logiques, ce que j'ai beaucoup apprécié. Je classe ce jeu dans mes coups de coeur, j'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à aller au bout de l'aventure (même pas 10h de jeu je pense) avec ce mec là. Je recommande vivement !




BONUS - ceux que je ne vous recommande pas 




En regardant la bande annonce du jeu, j'ai beaucoup hésité, mais j'ai sauté le pas quand le jeu était soldé à 1€ (comme pour tous mes autres jeux en vérité). Je suis plutôt contente de ne pas l'avoir acheté au prix fort. Dès le départ, j'ai trouvé que le jeu manquait de sens, ou en tout cas d'explication. Un bon point & click explique dès le départ le but de la quête, et les commandes. Dans Violett, on est un peu lachés dans l'arène sans trop comprendre ce qu'il nous arrive et ce qu'on doit faire. On comprend assez vite les commandes, mais pas forcément à quoi servent les objets qu'on ramasse, ni le cadre du jeu.

Les graphismes ne sont pas vraiment dingues, les énigmes ont parfois peu de sens (je me mets à cliquer sur des trucs au hasard, et je quitte la pièce sans même savoir si j'ai résolu l'énigme qui s'y trouvait...). Au final, un bug a eu raison de ma progression en me coinçant tout simplement sur une plateforme, sans possibilité de continuer le jeu... grosse déception à tous les niveaux donc. Je conseillerais de passer votre chemin, il y a bien d'autres jeux du genre qui sont largement meilleurs.




A bientôt pour l'ajout de nouveaux jeux dans cette liste, et surtout, si vous avez des suggestions à me faire, ou que vous n'êtes pas d'accord avec une de mes reviews, n'hésitez pas à m'en parler !



Aucun commentaire:

Instagram