Smells like teen movies - my very best of

8/03/2017





Hello !

En regardant The Duff il y a quelques jours, j'ai réalisé à quel point j'aimais les teen movies. Même si je ne me suis jamais considérée cinéphile avertie, j'ai d'abord ressenti une certaine honte devant de tels goûts de chiotte. Exactement le même genre de sentiment que si on est pris à regarder les Marseillais à Cancun ou en train d'écouter Despacito. Et puis, mon côté mainstream a pris le pas sur mon côté snob. Merde quoi, il n'y a pas de sous genre ! (Bon. Si. Il y a les comédies françaises avec Christian Clavier.) Certain teen movies sont même absolument excellents, et très divertissants. Pourquoi s'en priver ? Ce que j'aime dans ce genre, c'est sa légèreté. Rien n'est grave, même la bagnole de collection défoncée, la vidéo virale terriblement humiliante ou le fait de faire péter toutes les fenêtres de la bibliothèque.


Biberonnée à la culture US dès ma plus tendre enfance, j'ai décidé de partager avec vous mon best of à moi, et je vous présenterai mes favoris du plus ancien au plus récent (par date de sortie, et non date où je les ai découvert, ni gradation dans le kiff. On s'en fout, mais je tenais à le préciser) Que ce soit les films d'ado qui ont marqué mes jeunes années pubères, ou bien des plus récents mais que je trouve tout aussi savoureux, voici ma liste. Mais avant toute chose, je vous explique mes critères : pour moi, un teen movie se doit d'être comique et réaliste (j'écarte donc d'emblée les films dramatiques tels que Virgin Suicides ou Juno, pourtant tout deux merveilleux, ou ceux qui incluent des éléments surnaturels, comme Freaky Friday) Ils doivent aussi comporter au moins un des scènes typiques suivantes :

- le bal de promo
- l'humiliation du loser au bahut par les bullies
- la grosse fête dans la maison quand les parents ne sont pas là (avec éventuellement un beer pong, un keg et des gobelets de bière rouge)
- l'étape magique du relooking
- la fameuse évolution "je te déteste - non en fait je t'avais jamais regardé comme ça mais je suis amoureux" (Je compte aussi les paris qui tournent mal, du type "je suis forcée de te faire croire que je t'aime bien - ah merde finalement je t'aime bien pour de vrai)
- la présence de cliques quelles qu'elles soient (goth, punk, losers, nerds, geeks, jocks, cheerleaders, gamins de la chorale ou de la fanfare, etc etc.)
- le dépucelage (désolée, je fais pas dans la dentelle avec cet article, mais qui dit teen dit forcément HORMONES)
- une bonne practical joke (prank) des familles


GREASE 
Randal Kleiser - 1978


Très jeune, mon père m'a initié aux teen movies avec Grease. Quelle claque ! J'ai volé le CD de la BO dans la CD-thèque familiale pour le passer à longueur de journée sur mon gros radio CD des années 90. J'ai été fascinée par les tenues de Rizzo et bien plus encore par cette mythique scène finale, celle ou Sandy la sotte déboule en disco pants et, comble de la badassitude, fume une clope, du fard noir plein les paupières. Le pantalon a été cousu sur elle, tu m'étonnes qu'il est hyper moulax. Si ce relooking me pose aujourd'hui quelques problèmes (si Danny n'accepte Sandy qu'une fois fagotée badass, ça en dit long sur leur relation), cette scène reste une de mes préférées du cinéma. Oui rien que ça. Je me suis déguisée milles fois en Sandy moulax, j'ai appris la choré du bal de promo, je connais encore toutes les chansons par coeur... ce film est un classique, c'est la coolitude vintage par excellence.

Scènes typiques : 5. Je ne compte pas la soirée pyjama entre filles comme grosse fête, ce serait tiré par les cheveux, même si à cette époque là, c'etéait probablement l'équivalent.



THE BREAKFAST CLUB
John Hughes - 1985


J'ai découvert ce film pendant mes études de litté américaine, à la fac. Assez tard donc. Ceci dit, c'est ce film qui m'a fait prendre connaissance du phénomène de "cliques" (ici, "brain", "athlete", "basketcase", "princess", "criminal", les prémices des nerds, quarterbacks et cheerleaders, marginaux, jolies filles et punks, disons.) C'est potentiellement aussi surement un des premiers à mettre ce thème sur le devant de la scène.

Ce film, c'est l'apogée de Molly Ringwald. Je n'ai pas vu tout ces films, mais dans ceux que j'ai vu, celui là est de loin mon favoris. J'essaie encore de copier son look aujourd'hui (non mais cette veste en cuir ?! Ces bottes ?!) J'ai même failli me faire tatouer (mais faut jamais dire jamais) une des répliques : "We're all pretty bizarre. Some of us are just better at hiding it, that's all."

J'ai eu du mal à choisir l'extrait que j'allais vous proposer ici. Au final, ça aurait pu être tellement d'autres ! Mais pourquoi pas celui là ?

Scènes typiques : 5. C'est un huit clos, donc pas de bal de promo ou gobelet de bière, mais on retrouve la présence du sportif populaire, du relooking final, du bully qui humilie le nerd, et du je t'aime moi non plus.


FERRIS BUELLER'S DAY OFF 
John Hughes - 1986


L'année d'après, John Hughes, le maitre incontesté du teen movie, frappe encore, avec Ferris Bueller. On y suit Matthew Broderick, sale gamin qui regorge d'inventivité pour faire l'école buissonnière et qui en profite pour embarquer ses potes. Les looks sont délicieusement ringards, mais la musique est extra ! Celui là est vraiment un feel good comme on les aime, même s'il a un peu plus vieilli. 

J'ai évidemment choisi de vous montrer la scène de la parade. Improbable, donc forcément géniale.

Scènes typiques : 1. Ok, pas vraiment de scènes typiques dans celui là, mais le film en lui même est tellement culte que je ne pouvais pas l'exclure de la liste ! Je considère que la présence de multiples practical jokes vaut pour plus que 1, finalement.


THE CRAFT 
Andrew Fleming - 1996


Celui là m'a rendu folle quand j'étais dans ma période goth (forcément). Légère comme l'air, raide comme un baton, et vas-y que j'y vais à fond sur l'eye-liner noir charbon et le rouge à lèvre marron, et puis l'uniforme de school girl, tout ça, tout ça. Ces 4 nanas sont si cools qu'il est impossible de ne pas avoir envie d'aller s'acheter un grimoire après visionnage du film entre copines (mais il fait avoir 14 ans, sinon ça marche moins.) Je voulais pouvoir changer de couleur de cheveux à l'envie, et jeter des sorts aux garçons qui m'avaient du tord et qui allaient donc forcément le regretter. Je n'avais pas de cicatrices sur le dos, mais je me serais bien débarrassé de mon acné par magie. J'ai voué un culte à Fairuza Balk pendant des années après ça, je voulais descendre du bus et dire au chauffeur "We are the weirdos mister".

Scènes typiques : 4. Ok, là encore, j'ai failli à ma règle, car le fait que ces filles pratiquent la magie dérogent forcément à mes guidelines. Mais sérieusement, pouvais-je vraiment écarter The Craft ? Les règles sont faites pour être défaites ok ?


AMERICAN PIE 
Paul & Chris Weitz - 1999 


On l'a tous vu, et il fait parti de notre culture collective. Impossible évidemment de ne pas citer American Pie. Ce film, qui n'est pourtant pas le premier du genre (mais qui l'a incontestablement renforcé), a manifestement ouvert une brèche qui n'est toujours pas fermée. Combien de fois par la suite avons nous pu assister - consterné - à des ado se masturbant dans de la bouffe ? A des groupes de losers boutonneux essayant de pécho de l'étudiante Erasmus ? A des bullies humiliant des losers à grands renforts de practical jokes bien scato ? J'ai l'impression qu'American Pie a également popularisé l'acronyme MILF, non ? Et ne serait-ce pas un des premiers films populaires à mettre en avant une cougar ?

Je l'ai regardé de nouveau le mois dernier, et j'ai été surprise de constater qu'il m'a énormément diverti, toujours en 2017. J'ai beaucoup ri, et, mes trente ans aidant, ma gêne face aux scènes borderline s'est transformée en madeleine de Proust. (Oui j'ai cité American Pie et Proust dans le même paragraphe. On a la culture qu'on a.)

Eléments cultes : 6. Il ne nous manque plus qu'un relooking, franchement.



10 THINGS I HATE ABOUT YOU 
Gil Junger - 1999



Je pense à celui là avec une pointe de nostalgie. Et oui, Heath Ledger n'est plus de ce monde, et revoir ce film est un peu doux-amère. Mais il n'en est pas moins culte dans son genre. On se rappelle tous de la scène où Heath danse des les gradins pour sa belle, en s'époumonant sur "Can't take my eyes off of you", avec la fanfare pour accompagnement. De ce film, je garde en mémoire le faux ventre de femme enceinte, les baggys, Julia Stiles, bébé Joseph Gordon Levitt, et la fan de Shakespeare au look de princesse moyenâgeuse.

Je ne saurais jamais trop si ce film est à prendre au second degré ou non. J'imagine que les ados insouciant le consommeront comme tel, mais que les spectateurs avertis choisiront simplement de ne pas s'indigner de la représentation cloisonnée et très clichée des ado (la jolie jeune fille populaire est une cruche, l'intellectuelle est rebelle et est considérée comme une mégère féministe etc etc.)

Scènes typiques : au moins 5. Impossible de me rappeler si on assiste à une prank ? 

BRING IT ON 
Peyton Reed - 2000



J'ai du mal à croire que celui là soit plus récent que 10 Things I Hate About You, mais c'est pourtant le cas. Là on touche à du lourd. Combien de fois ai-je visionné American Girls ? Avec ma meilleure amie, on avait pour tradition de rembobiner et de repasser la scène finale du baiser plusieurs fois. (SPOILER ALERT, sorry, mais bon du calme, c'est pas un Christopher Nolan non plus). L'intrigue est très forte : ces cheerleaders vont-elles remporter le trophée ? Kirsten Dunst va-t-elle être une digne capitaine d'équipe ? Le Spirit Stick va-t-il tomber par terre ? Le suspens est total pendant 1h40, l'intrigue est terriblement bien ficelée et on en prend plein les yeux avec une photographie d'une beauté rare. (FAUX).

Bon ok, même si ce film est un nanar absolu, j'en garde un souvenir excellent. Mes premiers émois love à coup sûr. (Jesse Bradfort, miam, badass même quand il se lave les dents). En plus de ça, à cette époque, je voulais être Kirsten Dunst, donc je n'avais absolument aucun recul sur ses talents d'actrice ou ses choix cinématographique. J'avais 14 ans merde ! Non et puis, qui n'a pas voulu être pompom girl après ça ?

Je n'ai pas vu ce film depuis une bonne dizaine d'années, mais dans ma mémoire, il est rythmé, drôle, et met en scène une histoire d'amour à l'eau de rose qui finit bien, ce qui est largement suffisant pour mon moi de 2000. Ce film, c'était le feel good de mon adolescence, depuis remplacé par Little Miss Sunshine ou autre Juno, mais tout de même, il faut que je le revois...

Scènes typiques : 4. Non vraiment, il faut que je le revois, je ne suis plus sûre de rien.


MEAN GIRLS
Mark Waters - 2004




Sans aucun doute un de mes films favoris, oui oui. Il est si second degré que je le considère presque comme une parodie de teen movies. Avec Tina Fey au scénario, de toute manière, les dialogues ne pouvaient être qu'hilarants. C'est apparemment l'adaptation d'un roman (Queen Bees and Wannabees) que je n'ai pas lu, je ne peux donc pas vraiment savoir si c'est fidèle ou non. A la rigueur, on s'en fout, c'est drôle, et c'est tout ce qui compte.

Toutes les répliques sont cultes et les cameos sont bien choisis (je pense notamment à Amy Poehler, of course). En mon âme et conscience, j'ai décidé de ne pas vous mettre le trailer mais juste ma phrase préférée. FOUR FOR YOU GLEN COCO, YOU GO GLEN COCO ! Franchement, j'ai longuement hésité avec "Danny de Vito, I love your work !!" ou bien "It's October 3rd", mais il a fallu faire un choix (presque aussi dur que le choix de Sophie).

Mean Girls sert aussi de reminder d'une époque ou Lindsay Lohan était encore actrice. Aujourd'hui, je crois qu'elle est connu surtout pour sa consommation d'alcool et pour sa chirurgie esthétique. Tenez d'ailleurs, qu'est devenu Amanda Bynes ? (Aucun lien).


Scènes typiques : 7. We have a winner ! C'est là que je me rends compte qu'il n'y a pas de sexe dans Mean Girls. On lui pardonne.

THE DUFF
Ari Dandel - 2015 



Celui là est très nouveau et probablement pas CULTE au sens propre du terme (pas sûre qu'on s'en souvienne encore dans 5 ans) mais je l'ai vu récemment et je dois admettre avoir passé 1h50 des plus sympathiques. Disons qu'il est encore frais dans ma mémoire et que c'est pour ça qu'il est là, car clairement, il n'est pas au niveau des autres. On sent venir à peu près tous les rebondissements, mais on sourit quand même. Je lui donnerais donc la mention "honorable", mais je suis certaine que je le remplacerais par Easy A dès que j'aurais revu ce dernier. Estimez-vous heureux, ca vous fera au moins un trailer en HD :


Ce film a eu le mérite de me faire découvrir un nouvel acronyme, DUFF, soit "Designated Ugly Fat Friend", c'est à dire, le faire valoir du groupe. Et en plus de ça, il totalise 7 éléments cultes, ce qui justifie quand même un peu sa présence ici.

Scènes typiques : 7. Egalité avec Mean Girls les gars. Mais en moins drôle quand même OH !




J'aurais voulu mettre dans cette liste bien d'autres films. Crazy / Beautiful, par exemple, mais malheureusement son souvenir est trop flou dans ma tête. Pareil pour Easy A, qui m'avait fait bien rire, ou SuperBad. Mais si je ne sais même plus si on assiste à un dépucelage, c'est que probablement ce film n'est pas un de mes films cultes, n'est-ce pas ? J'ai également hésité à ajouter Les Beaux Gosses, un des meilleurs films du monde et qui comporte au moins 7 éléments cultes de la liste, mais qui est français... un teen movie doit être américain, non ? It just doesn't feel right, comme on dit ! Je voulais aussi mettre des séries, mais c'est un article sérieux, on va pas partir dans tous les sens c'est pas la fête à la saucisse non plus hein. Bon donc pas de Freaks and Geeks, sorry. Sinon, je sais que je suis passée à côté de certains que vous m'avez conseillé, mais que je ne connais pas assez. Par exemple She's All That, A Cinderella Story ou bien d'autres. Je pense les visionner s'ils sont sur Netflix.

Bref, j'espère vous avez fait découvrir des pépites et vous avoir donné envie de les visionner ! Quels sont vos teen movies cultes ?




You Might Also Like

13 COMMENTAIRES

  1. Grease est mon film préféré de tous les temps, ma scène préférée et celle de Dany et Sandy la badass ! Super article !
    Bizzz Deltreylicious
    http://deltreylicious.com

    RépondreSupprimer
  2. J'ai regardé the Duff il y a quelques semaines, un peu par hasard sur Netflix et j'ai bien aimé aussi^^. 10 things est la base de la base, et j'ai bien accroché avec easy A.


    Ça fait longtemps que je n'ai pas regardé mean girl, mais j'avais adoré a l'époque car j'étais faaaan de Lindsay Lohan. Et donc de Freaky Friday.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors il faut absolument que tu le regardes de nouveau ! Un vrai kiff !

      Supprimer
  3. Grease est un incontournable, je l'ai vu tellement de fois et je ne m'en lasse absolument pas !
    Bisou ma belle
    http://lilouuuu.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, un grand classique ! Pour moi il ne vieillit pas !

      Supprimer
  4. Clueless!!!!!! (série et film) j'ai revé du dressing de cher comme pas mal de filles!bref du relooking,du depucelage de l’héroïne,de la mixité(rare),du bullies,des tenues de school girl,des marques de luxe a outrance,de la dérision,j'attends trop de retrouver la série en vf

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, il faut absolument que je le re regarde; Je ne me souviens pas de tout ça !

      Supprimer
  5. sinon John tucker doit mourir,30ans sinon rien,carrie,jennifer's body(avec des vampires),high school musical,fatal games,the faculty,jailbreakers.....je n'ai pas vu bienvenue a l'age ingrat mais j'y compte bien bien,les films de Larry Clark pour les ados obsédés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cette liste ! J'ai des devoirs pour les vacances heheh

      Supprimer
  6. I love these but have never seen/heard of The Duff. I am going to look into it now. Yey!
    +Victoria+
    justicepirate.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. I hope you'll like it! I thought it was super fun!

      Supprimer

Merci de passer par ici <3

*





Mes City Guides




*