Costa Rica jour 3 : Sarapiqui (une plantation de palmiers + un hotel pour aventurier)

1/03/2018




Notre troisième journée au Costa Rica a commencé par une balade à cheval. Au beau milieu de la montagne, avec une vue sur la vallée, j’ai adoré profiter du paysage, au son des sabots de Palomo, mon fidèle destrier ! Mon espagnol est très limité, mais j’étais contente de pouvoir tout de même un peu discuter avec nos guides. Ils étaient assez gentils pour attirer mon attention sur tel ou tel oiseau, telle plante, ou même… un volcan en éruption ! Toutes ces choses étant très nouvelles pour moi, j’étais comme une enfant, les yeux grands ouverts ! 




Nous avons troqué ensuite nos montures contre notre van-maison. Je l’appelle ainsi car c’est réellement devenu notre deuxième maison après cette journée. Nous y avions toutes notre place, nos petites affaires, et on alternait un peu entre moment de détente (= de méga sieste) et instants de folie, à chanter à tue tête Despacito et autre Bailando. Nous y avons passé beaucoup d’heures au cours du voyage, guidées par Jorge, en qui nous avions une confiance aveugle. Et il valait mieux, car les routes de montagnes sont sinueuses et pas bien larges ! 

Un Nausicalm chacune plus tard, nous étions ultra relax pour déguster nos coeurs de palmier chez Palmitour, dans la région de Sarapiqui. Nous avons commencé par un déjeuner à base de palmiers de la plantation. Le choc ! Ca n’a pas grand chose à voir avec les palmiers en boite que j’ai l’habitude de manger. C’est plus croquant, beaucoup plus goutu, et j’ai trouvé que c’était même un peu sucré (un peu comme de la noisette en fait !) Je n’ouvrirai plus ma boite de coeurs de palmier tout mous avec le même oeil ! C’est encore plus génial d’en gouter à peine coupé, tout frais ! Chez Palmitour, ils font même des desserts avec, des sortes de galettes, c’est hyper bon ! 



Nous avons passé la nuit dans un lodge d’aventurier ! Au beau milieu de la nature, le Selva Verde (à Sarapiqui) est réservé aux moins chochottes ! Car il n'y a pas de vitre aux fenêtres, et tout est en bois, en mode un peu cabane ! La nuit, c’est vraiment une expérience, avec les sons de la forêt, le vent dans les arbres, les animaux et les insectes qui font la chorale… pour vous dire la vérité… j’ai dormi comme un bébé ! Et pourtant, j’ai croisé la route d’une grenouille venimeuse, mais aussi d’un paresseux, d’oiseaux superbes, et bien sûr d’insectes plus ou moins sympathiques. Allez-y si vous cherchez une expérience authentique ! Il faut compter une centaine de dollars par personne pour une nuit, bien sûr ça dépend des chambres ! Et oubliez le wifi ou même évidemment la 4G... on est dans la jungle ! 



You Might Also Like

2 COMMENTAIRES

  1. Ces paysages me rappellent la Thaïlande, ça me manque de découvrir un pays à la nature foisonnante. Là, je pars en Australie le 17, on verra comment tout ça se passe.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai adoré le coup des coeurs de palmier et la jolie petite grenouille venimeuse bleue azur à pois 😉

    RépondreSupprimer

Merci de passer par ici <3

*





Mes City Guides




*