Le Japon avec Tokyo Luxey - Tokyo (septembre 2017)

10/22/2017

Hello ! 

Je prends enfin le temps de revenir sur mon super voyage d'une semaine au Japon, fin septembre dernier. J'ai l'immense chance d'être cette fois ci invitée dans ce pays que j'aime tant par l'agence Tokyo Luxey et la préfecture de Kagawa. J'étais aux anges avant de partir, et le voyage a été plus qu'à la hauteur ! Je n'avais jamais vécu le Japon dans de telles conditions de confort, et j'ai eu le plaisir aussi de découvrir des régions où je n'étais jamais allée. Je vais y revenir, mais en attendant, je commence par vous raconter ma journée à Tokyo. 

Pour information, je ne vais pas faire de city guide cette fois ci, mais si Tokyo vous intéresse, sachez que j'ai rédigé deux city guides très complet. L'un sur Tokyo en général, l'autre sur mes bonnes adresses kawaii dans la capitale nippone. Il n'y a plus qu'à cliquer ;) 





Comme d'habitude, le vol avec Japan Airlines s'est très bien passé. Non seulement c'est une compagnie aérienne plutot chouette, avec des sièges conforts et de la place pour les jambes, mais j'ai eu la chance d'avoir une place vide à côté de moi ! Bonheur, à moi les grandes siestes allongées. Il faut dire que mon camarade de rangée était en plus super sympa, et il m'a rendu le voyage très agréable. Un petit clin d'oeil à lui si jamais il passe par ici ;) 


A mon arrivée à l'aéroport d'Haneda, je n'ai pas eu à aller bien loin pour poser mes bagages car mon hôtel, le Haneda Excel Tokyu, se situait directement dans le terminal 2. Hyper pratique si comme moi vous reprenez l'avion le lendemain, et puis très propre, et avec une chambre spacieuse (il est rare d'avoir de la place pour une table basse dans les chambres d'hotel à Tokyo). 


J'ai pris une douche rapido, et j'ai sauté dans le monorail pour rejoindre Shibuya, quartier de mon coeur. J'y suis arrivée à la nuit tombée, en plein sur le Shibuya crossing, j'étais en pleurs et la tête remplie d'émotions, c'était trop bien. 


Après un petit saut dans la Tour 109, j'ai filé à Takeshita dori, histoire de commencer mon périple en beauté. Tout ce quartier est vraiment le lieu que je préfère au monde. Je m'y sens bien, et je peux même dire que je m'y sens désormais chez moi. Alors oui, ça crie dans tous les sens, ça clignote et ça pousse, mais quel bonheur cette ambiance... et puis il faisait chaud, il avait beau faire nuit, je pense qu'on était encore proche des 30° avec cette humidité propre à Tokyo. J'adore cette chaleur étouffante, je sais que beaucoup ne comprenne pas, mais j'aime avoir trop chaud ! 

Chez Style Nanda, la deco compte presque plus que les vêtements et le make up en vente 

Takeshita dori le soir est presque encore plus cool que la journée. Les couleurs des néons donnent une toute autre ambiance à cette petite ruelle pleine de vie, grouillant de jeunes filles en quête du dernier accessoire à la mode.  


Après quelques heures à déambuler toute seule dans Tokyo (aucun souci, c'est la ville la plus safe du monde), je me suis résolue à rentrer. Une bonne nuit plus tard, ne souffrant même pas du décalage horaire (j'ai eu de la chance !), j'ai retrouvé ma guide Maiko san, ainsi qu'Estelle, une autre blogueuse française vivant au Japon. Je l'avais rencontré là bas en mai dernier, et j'étais très contente de la retrouver. 

Nous avons commencé notre programme officiel par la visite de Akihabara. Ca tombe bien, je ne m'étais jamais rendue dans ce quartier spécial geek, où on trouve des pièces détachées de n'importe quel matériel électronique, en plus de jeux vidéos ou de mangas rares...



Nous avons visité ensuite le sanctuaire shinto Kanda Myojin. Après l'agitation d'Akihabara, la sérénité de l'endroit nous a fait du bien. 


Lunch time ! C'était trop chouette de gouter pour la première fois chez Kigawa de l'anguille préparée à la japonaise. Broyée, grillée, cuite à la vapeur, et grillée de nouveau... c'était fondant, et absolument délicieux ! 


Pour mon plus grand plaisir, Takeshita dori était au programme de la journée ! 
Je n'étais aucunement déçue de visiter de nouveau ma rue préférée, à la grande surprise de ma guide et de nos hôtes. Au contraire, j'ai pu profiter de l'ambiance de journée d'Harajuku, et j'ai craqué sur des chaussures à plateforme plutot incroyables, que je ne regrette absolument pas ! Le taux de change étant plutot avantageux, mon craquage était absolument raisonnable (lol) 

Pour l'occasion j'étais toute de rose vêtue. A la suite de cette journée, dès que ma guide spottait du rose pendant notre voyage, elle m'en faisait part et aujourd'hui, j'entends encore dans ma tête "PINKU DESU !" (et je suis toujours enthousiaste de m'exclamer cette phrase dès que je vois du rose) 

Avec Estelle, on en a profité pour faire des purikuras, ces photos à décorer avec un milliard de petits stickers amusants et trop kawaii. 

Hummmm un croquant chou ! Il y a de la crème pâtissière à l'intérieur. En vérité, elle a finit sur mes chaussures quand j'ai croqué du mauvais côté de l'éclair. Ca m'a fait beaucoup rire, même si tout le monde était follement gêné pour moi. 
Style Nanda est bien trop cool. J'y achète toujours du make up ! 


Direction Omotesando pour rejoindre le musée Nezu, tout en haut de l'avenue. 


J'ai adoré les jardins du musée. Une vraie bulle d'air frais en plein milieu d'Omotesando. On a pris un petit café et on a dégusté quelques wagachis, des gateaux à base de pate d'azuki. Miam ! 




Notre journée sur Tokyo s'est achevée par un dîner au Kihachi, restaurant chic à l'aéroport. Je vous laisse et prépare la récit de ma journée numéro 2, direction Kagawa ;) 




You Might Also Like

11 COMMENTAIRES

  1. Tellement mon rêve d'aller là bas, tout est tellement plus fun !
    Gros bisous
    http://lilouuuu.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te souhaite de pouvoir y aller, c'est un si beau pays !

      Supprimer
  2. j'avoue que les anguilles m'ont fait littéralement saliver... C'est incroyable toutes ces couleurs, ça flashe en permanence, on a cette impression de vie, ça bouge tout le temps. Quand les japonais viennent à Paris, ils doivent être déboussolés par ce manque de couleurs justement, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils sont surtout très choqués de voir que c'est sale, qu'il y a beaucoup de vols etc... c'est très loin de l'image Amelie Poulain qu'ils s'en font !

      Supprimer
  3. .... je boude....
    moi aussi je veux y retourner ....

    RépondreSupprimer
  4. tu me fais rêver
    je veux tellement y aller
    gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu pourras y aller un jour ! :)

      Supprimer
  5. You go to the coolest places in Japan. I want to go!!!!!!!!
    +Victoria+
    justicepirate.com

    RépondreSupprimer

Merci de passer par ici <3

*





Mes City Guides




*