La folle histoire du bonnet vert

3/23/2015


Les gars, il faut que je vous raconte cette histoire. 

J'avais ce bonnet fétiche, ce merveilleux petit trésor vert de chez Pimkie. Je l'ai beaucoup porté par ici, et dans la vraie vie (celle loin des Internets), encore plus. Je ne vais pas y aller par 4 chemins, c'était mon bonnet fétiche. De la même manière que j'ai toujours, par période, une robe fétiche, un jean fétiche, des chaussures fétiches... 


Tout naturellement, j'ai donc emporté ce bonnet à la montagne. Au retour, mon père et moi avons sprinté de la mort pour chopé à la volée notre RER, tout flapis et affamés qu'on était, on ne voulait pas attendre une demi heure le suivant. Le dit sprint, couru entre Gare de Lyon et Gare d'Austerlitz (et oui, quand même), m'a forcément donné chaud à la tête. Donc, j'ai enlevé mon bonnet, l'ai mis dans la poche de mon manteau (il a des grandes poches), et ai continué à courir, la langue pendante. 

On a eu notre RER. Ca, c'est la chouette partie de l'histoire. Ca veut dire qu'on a pu manger notre croziflette souvenir à 21h et non 21h30, et ça, ça comptait beaucoup. Par contre, plus de bonnet. Dans la bataille, il fût libéréééé, délivréééé de mon joug. 

Le déni, la colère, puis l'acceptation, je suis passée par toutes les phases du deuil. Pour tourner la page, j'avais même besoin d'en parler autour de moi. Donc j'en ai parlé à mon amie Malvina, toujours de bons conseils. Surtout cette fois là, car alors que le récit de mon drame prenait fin, elle m'a tout naturellement dit : 'j'ai le même bonnet, je ne le met jamais. Je te le donne !'

HALLELUJAH 

C'est ainsi que mon bonnet fétiche a retrouvé ma tête. Plus jamais je ne le mettrais dans ma poche. Il restera perché sur mon crâne, qu'il le veuille ou non ! 

Je tiens à remercier Malvina, sans qui rien de tout cela n'aurait été possible. J'en profite aussi pour remercier mes parents et ma soeur, et puis Christophe, parce que c'est toujours bien de remercier ses proches. 



Pimkie beanie / Forever 21 cardigan / Vero Moda dress via Monshowroom / Bobbies boots (GIFT / Cadeau) / Kipling bag (GIFT / Cadeau) / Justine Clenquet necklace 










You Might Also Like

7 COMMENTAIRES

  1. La couleur émeraude est décidément faite pour toi!
    ♥♥♥
    Jeanne
    http://fashionmusingsdiary.com

    RépondreSupprimer
  2. Aha trop cool ta pote! C'est trop cool ce genre d"histoire!
    Ton gilet est trop génial et j'adore la robe les 2 couleurs se marient tellement bien!
    Bon lundi!

    RépondreSupprimer
  3. Je comprend pourquoi tu y tiens tant ! Il est tellement beau et te vas vraiment bien !

    RépondreSupprimer
  4. Une histoire que se termine bien <3

    RépondreSupprimer
  5. Je découvre ce blog et je dois dire que j'ai bien ri à la lecture de cet article :)
    Je connais bien le deuil de perdre un vêtement fetiche: l'an dernier je suis partie en Andalousie, mais dans la joie des méandres aeroportuaires, ma valise elle, ne m'a pas suivie... Je ne l'ai jamais retrouvée et ai donc perdu TOUS mes vêtements fetiches! Ca a été dur! ^^
    En tous cas j'adore vraiment ta tenue, qui ressemble complètement a ce que j'aime porter!
    Et ta couleur de cheveux!
    Et ton blog!
    Voila :)
    A bientôt!
    Léonore

    RépondreSupprimer
  6. C'est vrai que sa aurait été dommage qu'il ne retrouve plus ta tête, la couleur est sublime et match parfaitement avec la couleur de tes cheveux :-)

    RépondreSupprimer

Merci de passer par ici <3

*



Mes City Guides




*