The Leftovers

1/11/2016



pics by Yummy-yo 
 {J'ai fait de mon mieux pour ne rien spoiler des deux saisons de The Leftovers. Cependant, si vous avez peur de voir votre plaisir gâché par mon ressenti personnel, vous pouvez sauter cet article} 

J'attendais beaucoup de The Leftovers. J'avais lu que c'était une série époustouflante, fascinante, captivante. J'avais lu qu'il y avait du Lost dans The Leftovers (puisqu'il y a du Lindelof dans les deux), et j'avais lu le pitch, si intriguant que j'avais décidé de m'y mettre : le 14 octobre, 2% de la population mondiale disparait instantanément sans laisser de trace. La série a lieu 3 ans plus tard, et se focalise sur ceux qui restent, the leftovers, donc. 


Je m'attendais donc à des mystères surnaturels et leurs explications, disséminées au fil des épisodes. Comment les disparus se sont-ils envolés ? Où sont-ils maintenant ? Pourquoi eux ? La série, en fait,  n'a rien à voir avec ça. J'aurais dû faire plus attention au titre, qui n'est pas "the Departed". La disparition est juste un prétexte, une toile de fond sur laquelle peindre la peine, le deuil, la souffrance, et puis aussi l'espoir, la foi, la recherche de repères, de sens, et d'un équilibre personnel. Après visionnage des deux saisons, mes questions ont changé : "Comment gérer la perte d'un proche ?", "Croire en quelque chose rend-il cette chose réelle ?", "Qu'est-ce que le réel ?". Les sentiments qu'ont entrainé chez moi la série m'ont rappelé un passage d'un roman de Dino Buzzati, "Le désert des Tartares". Je vous le copie ici car il m'avait à l'époque beaucoup marqué, et je l'ai toujours trouvé juste. Il me semble maintenant même presque résumer la série :

"Il est difficile de croire à quelque chose quand on est seul et que l’on ne peut en parler avec personne. Juste à cette époque, Drogo s’aperçut à quel point les hommes restent toujours séparés l’un de l’autre, malgré l’affection qu’ils peuvent se porter. Il s’aperçut que, si quelqu’un souffre, sa douleur lui appartient en propre, nul ne peut l’en décharger si légèrement que ce soit. Il s’aperçut que, si quelqu’un souffre, autrui ne souffre pas pour cela, même si son amour est grand, et c’est cela qui fait la solitude de la vie." (Dio Buzzati, "Le Desert des Tartares") 

La première saison m'a laissé complètement perplexe. J'ai enchainé les dix épisodes en deux jours, cherchant à comprendre. La saison laisse en suspens beaucoup de choses mais plante les personnages, des anti héros cassés par le 14 octobre, qui tentent de continuer malgré tout, d'aller de l'avant. Ils doivent faire face aux Guilty Remnants, énigmatiques membres d'une secte qui cherchent à faire en sorte que tout le monde se souvienne. 

Il n'y a pas vraiment de surnaturel dans The Leftovers, mais il y a du mystique (le générique de la saison 1, mi chapelle Sixtine mi comic books, offre un mélange des genres assez révélateur). En ça, oui, je retrouve une part de Lost. Le face à face "foi" contre "raison" est très présent dans The Leftovers. La réalité est toute relative. La folie est-elle en fait de la clairvoyance ? Le symbolisme est également très fort. Les jeux de miroir, les métaphores. Sans arrêt, certaines scènes en rappellent d'autres, certaines choses reviennent encore et encore. Pas besoin des Guilty Remnants pour comprendre que l'histoire se répètent, même si ce n'est pas forcément de la façon dont on s'y attend. 

La saison 2 m'a paru bien meilleure que la première. Plus de rythme, plus de clarté, plus de résolutions. Mais toujours autant de mystères, meme s'ils ne sont finalement pas là où je les attendais. 

Mention spéciale pour la bande son. Les musiques sont toujours bien choisies (et certainement pas au hasard). Là où je reprochais à la saison 1 d'ajouter du pathos avec du piano et des ralentis, je trouve que la saison 2 est musicalement plus juste. J'ai beaucoup pensé à Birdman avec "Figure Eights", dramatique et comique à la fois. J'ai aussi adoré l'utilisation au piano de "Where is my mind" des Pixies.

Au final j'ai l'impression que cette série m'a ouvert de nouvelles perspectives. J'attends avec impatience la saison 3, la dernière, même si je ne vois pas bien ce qu'il reste à raconter, et je préférerais un beau final comme celui de la saison 2, plutôt qu'un dénouement obscur et vide comme le final de Lost... 

Avez-vous regardé la série ? Qu'en avez-vous pensé ? 
H&M romper / Converses / H&M black hoodie 




You Might Also Like

11 COMMENTAIRES

  1. Pas vu cette série, je ne peux rien regarder en streaming sans me choper un virus.. Je dois pas être douée pour cela !

    Sinon il y a un pb de taille - trop grande qui déborde sur la colonne de droite - dans ton article ma poule !

    Des bisous,

    Pauline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ! Heu je n'ai pas bien compris ce qui déborde, peux tu m'expliquer ? C'est une photo ? Chez moi tout est nickel >_<

      Sinon pour The Leftovers : les deux saisons sont sur iTunes ;)

      Supprimer
  2. Les petites pieds rouges vernis débordent aussi chez moi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mince, tu veux parler de l'image Clif dans ma sidebar ?

      Supprimer
  3. Hello.
    Je suis contente que cette serie soit de plus en plus connue, car elle le mérite tellement. Et pour une fois ce n'est pas du déjà vu. Tout est hallucinant dans la saison 2 et je suis tout à fait d'accord pour la bande son. Je vais fouiner un peu sur le net voir si il n'y a pas une playlist spéciale qui traine quelque part.
    D'ailleurs en parlant de playlist, je ne sais pas si tu regardes Américan Horror story, mais la bande son de la saison 5 est elle aussi juste terrible.

    Bon sinon moi aussi, gros problème de placement sur ton blog. Veux-tu que je t'envoie une capture d'écran?

    Bonne journée ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ose pas regarder AHS parce que jai peur davoir peur ahaha
      Sinon, je serais preneuse d'un screenshot oui ce serait adorable de ta part ! Voila mon mail : slanellestyle@gmail.com. Bisous !

      Supprimer
    2. Ok c'est envoyé ;) J'espère avoir pu t'aider.
      Bonne soirée

      Supprimer
  4. Pour ma part, j'ai adoré la saison 1 qui m'a bouleversée, la série dépeint le deuil, l'absence et le fait de manière terriblement sensible. je viens de commencer la saison 2 (j'ai vu les trois premiers épisodes), mais pour le coup, je suis très, très déçue, j'ai l'impression que les scénaristes sont entrés dans un délire philosophico-mysthique sans queue ni tête à la Lost justement. Mais je vais aller au bout de cette saison 2 parce que ça reste quand même une série pas ordinaire!

    RépondreSupprimer
  5. Oh tiens, je ne connaissais pas cette série.. ça m'intrigue, il faut que j'aille voir ça :)
    Et sinon, ta combi est trop trop trop belle ! ♥

    RépondreSupprimer
  6. The whole makeup looks very cool.

    Collaboration?Contact us.

    All the best,
    Mackya/ https://aibiwatch.com/cool-watches-with-right-price

    RépondreSupprimer
  7. cette combinaison est juste parfaite
    elle est tellement original
    'jadore
    gros bisous

    RépondreSupprimer

Merci de passer par ici <3

*



Mes City Guides




*