Se mettre au vert (2)

3/25/2013

En fait, je me rends compte que ma dernière tenue ultra green n'était qu'une manifestation inconsciente de mon nouveau mode de vie (et BIM, t'as vu ce parallèle un peu ?). Bon quand je dis 'mon nouveau mode de vie', j'exagère totalement, mais je n'ai pas trouvé meilleure formule ! La vérité, c'est que depuis quelques temps, je fais quelques efforts qu'on pourrait éventuellement qualifier 'd'écolo'. Je suis encore loin d'en faire assez, évidemment, mais je pense qu'il ne faut pas être trop dur avec soi même, car chaque petite chose est toujours un petit pas vers le mieux. 




Donc tout d'abord, je vais vous parler de Treez ! J'ai récemment financé un arbre au Pérou pour aider à financer la première réserve mondiale d'eau douce et lutter contre la déforestation. Alors oui techniquement c'est un peu abstrait tout ça, mais en me connectant sur le site, je peux voir l'emplacement de mon arbre sur Google Earth, et j'ai la satisfaction de me dire que j'ai participé à mon échelle à ce joli projet !


Sinon, ça fait un moment que j'achète des produits bio. Il y a encore un an, je n'en avais absolument rien à faire, mais petit à petit (ça doit être l'âge), je prends conscience de l'importance de faire gaffe à ce qu'on mange ou de ce qu'on se tartine sur la peau. Donc en pratique, ça se passe comment ? 

Je cuisine de plus en plus. Quand je dis 'je', en fait je veux dire 'Christophe'. Habiter avec un passionné de cuisine, ça change forcément vos habitudes alimentaires. Finis les plats préparés ou les surgelés, maintenant, ma cuisine sert vraiment à quelque chose. Et j'ai réellement pris goût à la 'vraie' cuisine. Je me suis rendue compte que j'étais en meilleure santé depuis que je ne mangeais plus de plats de supermarché (si si ! Mais non c'est pas psychologique). Maintenant, j'apprécie de choisir mes aliments, fruits et légumes, et de voir réellement de quoi ce que je mange est fait. Quand on cuisine, on voit bien tout ce qu'on utilise dans un plat, et ça me rassure. Bien sûr, on ne contrôle pas tout (je ne fais pas encore pousser mes propres tomates), mais c'est un bon début !




 

En ce qui concerne les produits de beauté, je fais également un peu attention. Je ne lave plus mes cheveux avec des shampoings de supermarché et ne me lave plus qu'avec des gels douches ou savon bios. Je bannis les vilains sulfates et privilégie les produits les plus naturels possible. Je me fournis donc chez Body Shop, et j'aime particulièrement ce shampoing.






Pareil pour le déo. J'utilise actuellement un déodorant Nuxe qui m'a couté un sous de bras et qui sent un peu bizarre. Mais je n'ai plus cette désagréable sensation qui m'assaillait (rien que ça) quand j'utilisais un déo bourré d'aluminium ou je ne sais pas quelle autre ingrédient d'origine discutable : j'avais tout simplement l'impression de me tartiner un cancer du sein sur l'aisselle tous les matins. (oui, je suis du genre hypocondriaque). J'utilise ce déo sans alcool et aux poudres naturelles depuis novembre. Pour l'instant, j'en suis très contente. J'attends de voir si son efficacité me ravira autant en été !



Pour les deux marques que j'ai cité (The Body Shop et Nuxe, pour les deux du fond), le naturel à un prix. 7€ le shampoing, 9€ le deo, ça fait cher ! Donc j'ai accepté avec plaisir de tester les produits Avril Beauté lorsqu'on me l'a proposé il y a quelques semaines. J'ai pu choisir et tester 5 produits. Quand je suis allée sur le site faire ma sélection, tout était en soldes, et là je peux vous dire que c'était presque donné. Mais même hors soldes, les prix sont très raisonnables ! Une marque bio qui n'abuse pas sur les prix, déjà, c'était un bon début ! 


J'ai donc testé d'abord le gel douche rose-litchi, sans parabène, sans conservateur, non testé sur les animaux, tout ça tout ça. J'ai aimé sa grande contenance (je vais mettre des semaines à le vider, et ça c'est un bon point !) et son odeur, mais après, ça reste un gel douche, et dans ma vie, j'ai rarement été insatisfaite d'un gel douche !



 Ensuite, j'avais choisi le shampoing éclat couleur et le shampoing réparation. Là encore, passé le packaging un peu bof (mais qui n'a pas vraiment d'importance), j'ai eu la bonne surprise de découvrir des bouteilles de 500 ml. Pour info, un shampoing classique acheté au supermarché fait environ 200 ou 250ml. Donc là, c'est deux bouteilles en une, et c'est très appréciable (surtout que le prix est hyper raisonnable, même si ça avait été une bouteille de 250 ml !). Du coup, j'étais même déçue que Avril ne fasse pas d'après shampoing ! Par contre, une fois dans ma douche en train de faire mousser mes cheveux frénétiquement (et ouais), je regarde comme à mon habitude les ingrédients des shampoings. Et là, grosse surprise, j'y trouve un sulfate (de l'ammonium lauryl sulfate, pour être précise) ! Bah merde, moi j'avais cru comprendre que les sulfates, c'était le diable, et là, en choisissant des shampoings bio, je ne m'étais pas méfiée. J'ai donc envoyé un e-mail à la marque pour qu'ils m'expliquent un peu ce que des sulfates faisaient dans leurs produits. On m'a rassuré en ce mots : (je copie colle les propos du DG, puisque je serais incapable de reformuler ça avec mes mots)

"Voici ce qu’il faut savoir à ce sujet : dans les produits moussants conventionnels et bio, les sulfates sont généralement contenus dans le tensio-actif moussant et lavant.

Pour les shampooings bio Avril, nous utilisons un tensio-actif dont le grade est non-éthoxylé, qui est mieux biodégradable et moins polluant ; à l’inverse, un grade éthoxylé utilise dans son processus de fabrication de l’oxyde d’éthylène, très polluant et très dangereux pour l’homme à l’état pur. C’est l’éthoxylation qui devrait faire l’objet d’une controverse (généralement vous trouverez les 2 matières premières concernées avec un suffixe « ETH » : Ammonium Laureth Sulfate et Sodium Laureth Sulfate), et non les sulfates en général.

Le tensio-actif que nous utilisons (ammonium lauryl sulfate) est un dérivé d’huile de noix de coco, non ethoxylé. La sulfatation permet au produit d’avoir un pouvoir moussant. Cette matière est non dangereuse pour l’homme et l’environnement. Sans cette matière, nous ne pourrions pas avoir un produit aussi moussant."

Moi je vous avoue que je suis d'un naturel méfiant. Du coup, je suis allée faire mes petites recherches sur Internet. Et voilà ce que j'ai trouvé sur l'ammonium lauryl sulfate. Wikipedia me dit ça : 

"Les ALS sont étiquetés "Irritant Xi" (R38: Irritant pour la peau, R41: Risque de lésions oculaires graves). Les produits qui en contiennent des quantités significatives (gel douche ou un shampooing) doivent être bien rincés après avoir été appliqués sur la peau."

Bon, vous me direz, je rince hein, donc ça a l'air d'aller. Mais chez La Verité sur les cosmétiques, on classe également ce sulfate dans la catégorie des produits irritants, et voilà ce qu'on en dit : 


"L’Ammonium Lauryl Sulfate est bien obtenu à partir d’une base naturelle mais possède un potentiel irritant assez élevé. Le Lauryl est extrait de l’acide laurique, issu de l’huile de coco ou de l’huile de palmiste, le Sulfate est un composant inorganique. Du point de vue de sa composition chimique, l’Ammonium Lauryl Sulfate correspond aux caractéristiques des cosmétiques naturels et bio. Son potentiel irritant, en revanche, fait qu’il n’est pas bénéfique pour la peau."

  
Alors, je fais quoi moi ? Je me retrouve avec deux grands shampoings contenant de l'amonium lauryl sulfate, certes plus biodégradable et moins polluant que son frère le laureth, mais quand même apparemment irritant pour la peau. J'ai utilisé des produits avec sulfate pendant 25 ans, et à priori mes cheveux et ma peau sont quand même en bonne santé, alors je ne m'inquiète pas trop, mais maintenant que j'essaie de faire des efforts à ce niveau là, j'aimerais bien ne pas revenir en arrière. 



De chez Avril, j'ai également testé le gommage visage. RAS, j'en suis contente ! Il exfolie tout en douceur. J'ai reçu aussi un vernis à ongle pistache. J'aime son tout petit prix (2.30€) et le fait qu'il ai une composition relativement clean. J'ai d'abord été un peu déçue de la couleur, moins néon que sur la photo, mais ça reste un joli vert, très cool pour le printemps !






J'allais oublier de vous parler de Weleda ! Je suis allée il y a quelques semaines à leur conférence de presse, et je suis repartie avec le shampoing régénérant à l'avoine et son après shampoing, et le shampoing au millet. J'ai vraiment été très satisfaite de ces produits ! J'ai eu la sensation de faire du bien à mes cheveux, j'ai aimé leurs odeurs pas chimiques, et j'ai trouvé mes cheveux très doux au toucher ! Je crois qu'ils sont un peu chers (dans les 8 ou 9€ la bouteille, il me semble), mais j'ai l'impression qu'ils sont un bon investissement ! Je regrette juste la taille de la bouteille d'après-shampoing, vidée en 5 fois à peine... (faut dire que je mets la dose)





You Might Also Like

25 COMMENTAIRES

  1. Article très intéressant! Tu m'as fait rire avec ton "j'avais tout simplement l'impression de me tartiner un cancer du sein sur l'aisselle tous les matins".
    Moi aussi depuis quelques temps je fais attention à ce que j'achète et à ce que je mange, je suis sûre que c'est parce que l'on vieilli que l'on prend conscience de certaines choses ;-).

    Je vais faire gaffe à la composition des produits bio maintenant! ^^

    Bises
    Stéphanie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahlala, c'était bien notre jeunesse, sans souci, sans questionnement :D

      Supprimer
  2. J'ai aussi fait ma transition verte depuis qu'un magasin bio a ouvert en bas de chez moi, et au bout d'un an j'ai enfin découvert les produits qui vont bien à mes cheveux, et là par contre composition 100% clan. La marque s'appelle argital. Pour l'après-shampoing, je viens d'en trouver un génial, je te donnerai le nomde la marque la semaine prochaine, je suis pas chez moi là et j'ai oublié (allô t'es une fille et tu connais pas la marque de ton shmpoing?) (ouais overdose de Nabila, mais c'est toujours aussi drôle) :p
    Ceci-dit j'ai pas les ceheveux colorés, je pense que pour entretenir ton roux ça doit êtr difficile sans chimique, non?
    Bisou!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, pour ma coloration, je ne cherche meme pas à faire bio, je ne me pose pas de question, j'utilise la Feria Préférence de L'oreal ! Alors oui, elle bousille mes cheveux, mais au moins ils ont la couleur que j'aime :D

      Supprimer
    2. T'as jamais pensé au henné? Chez lush j'ai vu des filles qui avaint le même roux que toi!

      Supprimer
    3. Ca me fait peur le henné, je sais pas comment ça marche !

      Supprimer
  3. Super !
    Je suis également hyper vigilante à tout ça depuis des années. C'est un combat de tous les jours et il m'arrive encore de me faire avoir par des produits pas très clean... (Ce qui me met dans une rage folle) - Côté gel douche, j'ai arrêté de chercher et j'utilise exclusivement du savon d'alep. Finie la prise de tête ! Par contre le shampoing efficace et correct, je cherche encore... j'ai adoré le concept de l'arbre Treez et je vais aller y regarder de plus près :)
    Belle journée à toi, Aude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton message ! Donc apparemment, pour le gel douche, c'est peine perdu... je vais peut être me mettre au savon moi aussi !

      Supprimer
  4. Merci pour tout ces produits que je ne connaissais pas ! L'ennui avec les déos bio, c'est qu'en été, ils ne suivent pas la cadence. Vécu : la pierre d'alun, naturelle mais pas si efficace sous 40°c à l'ombre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui c'est bien ce que je crains :s je pense que je mettrais peut être un déo 'normal' cet été, quand les températures seront montées, et je repartirais sur un déo bio cet hiver... Quelques mois de trève du bio, ce n'est peut être pas si terrible (parce que sentir bon, ça compte quand même pas mal :D)

      Supprimer
  5. Par contre, vérifie bien pour les shampoings The Body Shop, certains de leurs produits ont des compositions bien plus dégueulasses que ce qu'on peut trouver en GMS (je compte faire un article dessus bientôt). Et tu me donne vraiment envie de tester les produits Avril ! Et Treez m'intrigue, je vais aller y faire un tour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas à revenir me donner le lien de ton article quand tu l'auras écrit, ça m'intéresse !

      Supprimer
    2. D'acc, je te redirai ça (il y en a un de prévu sur des produits bien cleans et bio vendus en GMS et un pour déchiffrer les compositions qui devraient arriver dans la semaine !)

      Supprimer
    3. Je ne suis pas sure les termes "plus naturel possible" soit très approprié pour le shampoing TBS. Il contient des PEG, et le fameux Propylene Glycol (dérivé de pétrole) y'a bien mieux... Après c'est sur qu'il y a encore pire ^^" tout est relatif et je suis loin d'être une experte ;)
      Y'a un personnage très sympa qui explique tout ça avec une simplicité étonnante, c'est "L'essentiel de Julien" et son concept de "slow cosmétique". Je suis en pleine transition :)

      Supprimer
  6. Super article! Je n'ai pas testé le shampoing The Body Shop, mais j'ai bien envie d'essayer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le conseille, je le trouve vraiment bien ! Il ne mousse pas beaucoup, mais c'est signe qu'il n'y a pas de sulfate, donc bon signe !

      Supprimer
  7. Je suis aussi en train de passer au vert pour les cosmétiques. Au fur et à mesures que je fini un produit "cracra" je le remplace par un vert!
    Par contre The Body Shop c'est pas une marque verte du tout! Elle se fait juste passer pour verte! Comme Yves Rocher d'ailleurs! Chez Lush c'est un peu mieux, mais faut quand même regarder la compo!

    Pour le shampoing, le bio ne fait pas tout, certains utilise quand même des sulfates. J'ai choisi la marque Urtekram, que je trouve en magasin bio et qui n'est pas plus cher qu'un shampoing de marque. J'en ai pour 8€ environ la bouteille de 500ml et 6€ environ pour 250ml d'après shampoing!

    Sinon j'ai lu que les marques Logona, Lavera, John Master Organis, Desert essence (pour n'en citer qe quelques unes) sont bien! Le blog de Mini Wlosy est pas mal pour ça!

    Par contre au niveau nettoyant visage et crème de jour j'ai pas encore trouvé, si quelqu'un a un tuyau...
    Et sinon j'évite les gel douche (ça fait moins d'emballage ce qui est pas mal non plus) et je me suis mise au savon d'Alep, à défaut de trouver du vrai savon de Marseille)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui effectivement, tout n'est pas bio chez The Body Shop ! le bain moussant est par exemple loin de l'être, et il y a des sulfate dans leurs gels douches. Donc j'essaie de toujours bien lire la liste d'ingrédient avant d'acheter ! Leur shampoings m'ont l'air clean !
      MErci pour tes conseils, je ne connais pas les marques et le blog que tu as cité, je vais aller voir !

      Supprimer
  8. Tu as raison de faire cet effort. Moi aussi par exemple je sélectionne désormais les restos où un cuisinier prépare des produits frais, bios si possible, plutôt que ceux qui te servent un plat surgelé acheté en barquette et réchauffé au micro-onde (et ils sont de plus en plus nombreux à le faire!).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ça les resto c'est carrément la data, on ne sait jamais 'où ça vient et comment c'est préparé... Donc quand je vais au resto, je lâche du leste, j'accepte de ne pas avoir le controle sur ce qu'il y a dans mon assiette, parce que j'ai l'impression que c'est peine perdue sinon ! Comment tu fais pour trouver des resto avec des produits frais et bio ?

      Supprimer
    2. J'essaie bp de restos (grâce à Lafourchette.com notamment) et je retiens ceux qui disent ne travailler qu'avec des produits frais, sous réserve que ça se confirme au niveau goût dans l'assiette. Souvent je parle au chef et je m'en fais un ami, alors après j'ai confiance (je précise que chez moi y'a pas de cuisine et je mange qu'à l'extérieur, donc je fais ça régulièrement).
      J'ai une adresse à te recommander : Neva Cuisine dans le 8ème (déjà le nom m'a fait penser à ta belle-soeur ;) c'est vraiment un excellent rapport qualité-prix - niveau chef étoilé pour le prix d'un bon resto - avec de bons produits et des créations vraiment surprenantes !

      Supprimer
  9. J'aime bien ton article. Moi aussi je me mets de plus en plus au bio-écolo, et je crois qu'on est de plus en plus nombreuses, c'est cool. J'ai récemment découvert un magazine féminin dans cette mouvance là, et qui est vraiment génial: Biomood.

    Pour la nourriture, j'essaie au maximum d'aller acheter mes légumes directement à la ferme bio (bon, faut en avoir une sous le coude, ou une amap), et le reste en magasin bio (en particulier les féculents, en vrac, c'est pas si cher). Et de cuisiner soi-même, aussi. Ca prend un peu plus de temps, mais on a un meilleur rapport à ce que l'on mange.

    Pour ce qui est des cosmétiques, je ne m'y suis pas encore mise, (à part Weleda qui est ma marque fétiche depuis des années, mais je n'utilise pas leurs shampooing ou gels douche, à moins qu'on me les offre, parce que bon c'est un peu cher...) mais je vais essayer aussi de me mettre à en fabriquer (ils donnent quelques recettes dans Biomood), on verra bien ce que ça donne...
    Pour le déo, j'ai cru comprendre que le bicarbonate de soude pouvait donner de bons résultats mais je n'ai pas encore testé.

    RépondreSupprimer
  10. J'aime bien ton article! Moi aussi je fais de plus en plus attention à consommer bio-écolo, je crois qu'on est de plus en plus nombreuses à prendre conscience de l'impact sur notre santé et sur notre planète... J'ai récemment découvert un magazine féminin dans cette mouvance, qui est absolument génial: Biomood.

    Pour ce qui est de la nourriture, j'essaie aussi au maximum d'acheter mes légumes à la ferme bio, et le reste en magasin bio, (notamment les féculents en vrac, c'est pas si cher) et de cuisiner moi-même. Ca prend un peu plus de temps, mais on a un meilleur rapport à ce que l'on mange.

    En ce qui concerne les cosmétiques, je ne m'y suis pas encore mise, à part pour Weleda, qui est ma marque fétiche depuis des années... Mais leurs shampooings sont vraiment hors de prix...
    Je vais essayer aussi de me mettre à en fabriquer, il y a quelques recettes dans Biomood...
    Pour le déo, j'ai cru comprendre que le bicarbonate de soude pouvait donner de bons résultats, mais je n'ai pas testé...

    RépondreSupprimer
  11. Pour les savons ma mere qui adore les produits bio et ou les sans paraben & co on utilise les produits cadum ya une gamme bio et une "normal".
    Apres je suis fan du gel douche TAAJ cest ayurvedique mais la texture est tres bizarre comme de l'eau gélifié.
    Quand a la nourriture et resto bio etant en lycée hotelier il faut surtout regarder la carte plus il y a de choix moins le restaurateur peut se permettre de prendre du produit de qualité, favorisez donc des petites cartes,bien regarder et pas hesiter a poser des questions sur les provenances des viandes par exemple puis apres il y a le prix! Hop un petit lien http://www.guide-restaurant-bio.com/

    RépondreSupprimer
  12. Alors, si tu veux pousser au bout du bout pour tes cheveux, dans le bio ultime, il y a les poudres ayurvédiques. Comment dire, je les utilise depuis un an. Comment dire, je me suis pas coupé les cheveux depuis un an. Comment dire, ils en ont pas besoin, z'ont pas une fourche et brillent du feu de dieu ! ^^ c'est un truc de dingue, j'y ajoute des huiles essentielles et tout. Je n'ai pas vu un shamp chimique depuis un an, j'utilise le Lavera mangue pour rincer les poudres que l'on met en masque, il est top top !

    Et les hennés une fois par mois pour booster le tout, mais ça, je crois que tu connais déjà ^^

    RépondreSupprimer

Merci de passer par ici <3

*




Mes City Guides




*