Under le Louvre - les créateurs

6/27/2009

The salon ULL puts on a show for us ! An impressive colored pyramid welcome you and foreshadows the activity inside : a happy mix of genres rule over the 3 different rooms. After admiring for a moment the over stylish outfits of the people here, you take a good look around and realise that you're torn between singing your head off during one of the great gigs at the far end of the room, feeling green with the ecological coat hangers from Greenhook, thrifting at Killiwatch, or fighting on the ring you're not even surprised to see there.

In the second room, the atmosphere is different. You feel awe. You even feel shy to come in, but once you get around to do it, you're filled with wonder in front of all these beautiful dresses (Milia M, Ilaria Nistri, Valentine Gauthier, and so many others), these sexy Larare heels (Dita Von Teese would be jalous) or Absolution cosmetics than make my make-up own blush.

So many things to see, you hurry into room number 3, from which emanates trendiness. On the threshold, there they are, the girls from Andrea Crews, busy riding a mini yellow car. You turn your head and notice Melissa shoes, including Vivienne Westwood ones, that blink to you with their bright colors and sparks. Sparks ! Less sparky, but as cool, the Havaïanas attract you from afar. Can't help it, I picture Gisele Bundchen, but my feet are not so sexy (come on, Gisele, that's so unfair, who has sexy feet ?!) It's painfull to daydream about the beach, so, quick, let's just adopt a Stereo Panda clothes ! What, they're an endangered animal species right ?

For th emment, let's focus on 3 very chic designers : Ilaria Nistri, Milia M and Vibe Johansson. Let me explain :

Le salon Under le Louvre en met plein les yeux dès l'entrée ! Il y a cette pyramide, un arc en ciel de couleurs qui annonce... la couleur, justement ! Toutes ces nuances côte à côte sont peut être là pour annoncer avec style qu'à l'intérieur, c'est un joyeux mélange de genre qui nous attend ! Après s'être émerveillé un bon moment sur le look ultra branché des exposants et des curieux, on se lance enfin dans l'inspection des 3 salles, qui baignent toutes d'une atmosphère différente. La salle 1, celle dans laquelle se trouvait le QG de Modepass, on se sent tiraillé entre aller voir l'un des nombreux concerts qui ont lieu au bout de la salle, se sentir green en se renseignant sur les cintres écologiques de Greenhook, apprécier la touche d'humour dont les gagnants du concours Spongebob ont fait preuve avec leur créations. L'eclectisme reigne en maître sur cette salle 1, d'ailleurs, qui s'étonnerait d'y trouver installer un ring de katch ?

Dans la salle 2, c'est une autre histoire. Là, on se sent soudainement intimidé devant tant de beautés et de chic. Mais quand on ose faire ces quelques pas qui nous permettent d'en franchir le seuil, la salle nous dévoile ses merveilles : des robes de créateurs à tomber à la renverse, (Roque by Ilaria Nistri, Milia M, Valentine Gauthier, et tant d'autres) des escarpins Larare so sexy que ne renierait pas Dita Von Teese, et des cosmétiques Absolutions qui font rougir ma trousse à maquillage.

C'est avec peine qu'on ressort de la salle 2, mais comme on sait qu'on pourra y revenir dès qu'on aura un moment (ce qui n'est pas gagné, avec les milliers de choses à faire pendant le salon), on entre le coeur léger dans sa voisine la salle 3. Le mot sur nos lèvres est alors "branché". Evidemment, avec le collectif Andrea Crews à l'entrée, comment qualifier autrement cette salle ? Les filles d'Andrea Crews sont occupés à rider une voiturette (si si, comme votre petit neveu), alors on va voir ce qui se passe du coté du stand Melissa : des escarpins à faire pâlir d'envie toutes les fashionistas, dans des couleurs funky, et même que certaines ont des paillettes, et toc ! Avant de succomber à la tentation et de vouloir essayer toutes les paires (n'est-ce pas Marion ;), on se tourne vers les Havaïanas, et instanténément, on est à la page, les pieds gentiment chatouillés par les vagues. Aie, que ca fait mal de s'imaginer barboter alors que dehors, c'est le (joli) bitume parisien qui nous guette. Avant de partir, on fait coucou aux fringues Stereo Panda en pensant qu'on en adopterait bien une (on a bien intériorisé qu'il fallait sauver les pandas d'une extinction certaine). Finalement, c'est plein d'idées dans la tête qu'on reprend le métro, avec le sentiment que notre armoire va se faire plein de nouveaux amis !


Focus sur 3 créateurs hyper chics, j'ai nommé Ilaria Nistri, Milia M et Vibe Johansson ! Laissez-moi vous expliquer ca en détails :







Ilaria Nistri,an Italian designer, participated in the "Who is on Next" contest organised by Vogue Italia, and was one of the finalists. Her first line was released in 2006, and this is the second one, named Roque. The pieces are mostly grey and white but there is a touch of colors with pieces in electric blue and lime yellow. Jersey, silk and satin make the clothes light and confortable. Ilaria plays with transparency, volumes, drapes : the shirts are often assymetrics and the pieces seem very versatil. It's all I wished for, seriously ! The versatility of the clothes is what I want to stress : you can wear a cardigan one day, and transform it into a shirt the day after. You can also combine the pieces together, layer them to play with tranparency and volumes. The clothes are very chic, but it's easy to adapt your style for the day wearing a simple jeans with a fancy Ilaria Nistri top. The prices go from 100€ to 240€ and they have a store on the Champs Elysées and rue Charlot in Paris.

Ilaria Nistri, styliste italienne, a participé au concours" Who is on Next" organisé par Vogue Italie, et elle en devint l'une des finalistes. Sa premeère ligne a été lancé en 2006, et je vous présente quelques photos de la seconde, Roque, qui sera en magasin dès septembre 2009. La plupart des pièces sont monochromes, plutot grises et blanches, mais du bleu electrique et du jaune citron viennent donner une touche d'énergie à l'ensemble. Ilaria joue avec la transparence, les volumes et les drapés : les t-shirts sont souvent assymétriques et chaque pièce est très versatile. On peut tranformer un gilet ou une robe longue en tshirt, combiner les pièces entres elles et jouer sur la superposition et sur la transparence. La collection est trèc chic, mais il n'est pas difficile de le sporter la journée, en combinant un top Ilaria Nistri avec un simple jean. Les prix vont de 100€ à 240€. Vous pourrez bientot retrouver cette collection en boutique sur les Champs Elysées ou rue Charlot, à Paris.











At Under le Louvre, I experienced love at first sight ! Yes, I fell in love with 10 fairy dresses hanging there, casually, unaware (or so it seemed) of the impact they had on people, and especially on me. Intrigued, I wanted to know more, of course, so I spoke with Ana Luiza, who explained that they are from a micro collection called "Just a dress", from the Lebanese stylist Milia Maroun. I'm glad those dresses came all the way from Beyrouth, but it's a bit frustrating to see them hanging here and not in my closet. The fabrics are sophisticated and very modern, as are the cuts, polished and original. Here, a burning red dress threatens to set fire to the whole collection ; There, a white one with geometrical underwiring makes me ashamed to be so bad at demonstrations ; over there, I can picture myself at the Oscars with a chiffon nude one. I walked away brokenhearted, with the feeling that I really love those dresses more than they can ever love me !

Au salon Under le Louvre, je suis tombée en pâmoison devant 10 robes de fées hypra glamour. Je me renseigne auprès de Ana Luiza, et elle m'apprend que ces jolies choses accrochées au plafond font partie de la collection capsule, nommée "Just a dress", de Milia Maroun, styliste libanaise installée à Beyrouth. Je suis bien contente que ces robes là aient fait le chemin jusque là, mais un peu frustrée qu'elles soient pendues devant moi sans que je puisse les voler discrétement. Les matières sont raffinées mais très modernes, tout comme les coupes et le jeu de volume qui animent chaque robe. On trouve ici une robe rouge brulante, là, une autre, blanche, dont la géométrie des armatures me rapelle que je n'ai jamais su faire une démonstration, et là bas, une robe nude tout en mousseline dans laquelle je m'imaginerais bien aux Oscars (oui, rien que ca!) Je suis repartie des étoiles plein les yeux en me disant qu'il fallait que je revois ma géométrie !






I was suppose to cover room 2, but with Vibe Johansson, I was happy to work extra hours ! First, I was attracted by the colors, blakc, white, and grey, but then I was soon captivated by the drapes, Vibe's signature. The pieces, made of jersey, leather, are incredibly light and they fall perfectly on your body. You know that I also love versatility, so Vibe Johansson seemed to have been created for me (If you have seen my demonstration with the Promod cardigan): Dresses can become scarves, or skirts, cardigans can be draped over one's shoulder, letting a hood appear. You can esaily dress up or down every pieces, no need to worry, your day outfit can become your most sophisticated night look, just adding a pair of heels.
Eventually, I understood, moved, that Vibe Johansson is a fashion magician, and that her tricks are very good.

J'étais censée couvrir la salle 2, mais c'est pour Vibe Johansson, de la salle 3, que j'ai gaiement fait des heures sup' :) J'ai d'abord été attiré par les couleurs, ou disons plutôt les nuances, car la collection printemps/été 2010 est majoritairement en noir, blanc, et gris. Impossible de faire un fashion faux pas ! Ensuite, ce sont les matières souples et élégantes qui ont retenues mon attention : jersey, cuir, laine, chaque pièce parait plus confortable que sa voisine. Et évidemment, l'attrait majeur de Vibe Johansson, c'est la versatilité des vêtements. Démonstration en image (ci dessous), un long gilet peut être drapé par dessus l'épaule, une capuche peut surgir du néant, et on peut même en nouer les extrémités pour ajuster la longueur du gilet. Si vous avez vu ma démo du gilet promod, vous comprenez à quel point l'esprit transformation fait chavirer mon coeur. Chaque pièce est facile à habiller pour le soir (une paire de talon suffit pour mettre en avant le chic des vêtements de Vibe Johansson), ou à porter pendant la journée, sur un simple jean. Vibe est une magicienne, et j'adore ses tours !




You Might Also Like

10 COMMENTAIRES

  1. The Ilaria Nistri pieces look amazingly tactile. I just want to touch them - they look so soft and infinitely wearable.

    RépondreSupprimer
  2. I agree! Those dresses by Milia Maroun are too too gorgeous.

    RépondreSupprimer
  3. So totally in love with those Milia Maroun dresses.

    RépondreSupprimer
  4. Wow I totally agree that the Vibe Johansson dress is MADE FOR YOU!! It seems like the kind of dress you'd be able to wear in a thousand and one ways and look fantastic in. Glad you had the chance to check out the designers' wares!

    RépondreSupprimer
  5. J'adore!!!
    Les vetements sont magnifique surtout les robes!!!
    Bisous J

    RépondreSupprimer
  6. wow i love allthose beautiful dresses
    what agreat designer

    RépondreSupprimer
  7. Wow, this looks like an amazing gathering of incredible designers! Wish I could have seen it in person!
    xxx,
    Tiffany

    RépondreSupprimer
  8. Oh, j'adorerais voir ces pièces en vrai, je suis sûre que j'en tomberais amoureuse aussi! tout à l'air de tomber parfaitement...

    RépondreSupprimer

Merci de passer par ici <3

*




Mes City Guides




*